Vous n’êtes pas sourd !

15 août 2007, par Martin Fortin
Chaque jour, dans ma pratique, je rencontre des personnes qui me rapportent des problèmes auditifs. Ces gens se questionnent souvent sur la pertinence ou non de porter des appareils auditifs.

Il est important de savoir que la décision de porter des appareils auditifs ne devrait jamais être basée uniquement sur la perte auditive telle que mesurée par le test auditif.En effet, au début des années quatre-vingt, un sous-comité de l’Organisation mondiale de la santé a mis au point un cadre conceptuel pour permettre d’éclaircir la situation. Ce cadre met en relief les notions de déficiences, d’incapacités, d’obstacles et de situations de handicap.

La déficience est un problème au niveau de l’organe.  L’incapacité est une perte de fonction de l’organe. Un obstacle est lié à l’environnement. Les situations de handicap découlent de l’interaction entre la déficience, l’incapacité et l’obstacle. Mais concrètement, qu’est-ce que ça veut dire ?Par exemple, votre oreille atteinte fait en sorte que vous avez de la difficulté à situer d’où proviennent les sons. Cette situation est catastrophique si vous êtes un ornithologue, car vous ne pourrez localiser où sont les oiseaux que vous entendez et que vous aimeriez observer.

C’est pourquoi votre mode de vie (situation de handicap) intervient de façon très importante dans votre choix de porter des appareils auditifs.

Vous n'êtes pas sourd !

Il faut savoir que les critères de seuils mesurés à l’audiogramme comme ceux de la RAMQ ne tiennent aucunement compte de votre mode de vie. En d’autres termes, l’audiogramme sert à s’assurer que techniquement il est possible d’appareiller et qu’il n’y ait pas de contre-indication médicale à l’appareillage.

Dans l’exemple précédent, même avec une oreille normale, il est souhaitable d’utiliser un appareil auditif du côté de l’oreille atteinte, pour ne faire aucun compromis pour votre passion pour les oiseaux. Il est à noter cependant que la personne ne serait pas admissible à un appareil auditif déboursé par la RAMQ.