Surdité et estime de soi, apprendre à s’aimer pour mieux vivre

15 mai 2009, par Suzanne Belzile
L’une des étapes importantes lorsque nous avons une perte auditive, c’est d’abandonner le fait qu’on est une personne avec un statut particulier et de continuer à remplir notre mission, de s’aimer, de se respecter et de se faire respecter selon nos valeurs.

La personne ayant une perte auditive doit garder une bonne estime d’elle-même ou la retrouver et se faire confiance tout en s’adaptant à cette situation avec ses limites. Il s’agit d’un défi à relever !

Occasionnellement, elle ressentira une certaine solitude qui, finalement, peut devenir constructive si elle sait harmoniser cette situation par l’acceptation et ainsi trouver un sens à sa vie.

La réaction sociale

Face à elle-même, la personne atteinte d’une perte auditive a la perception ou le sentiment d’être coupée du monde extérieur : elle va s’isoler; elle voit les oiseaux sans entendre leur chant; le ronronnement du chat n’est plus familier; face aux autres, la communication est de plus en plus difficile. Il faut donc combattre la situation et les gens qui jugent et cataloguent cette problématique.

Cette situation doit inciter la personne atteinte à consulter des intervenants et professionnels qualifiés dans le domaine, qui vont l’aider et lui prodiguer de judicieux conseils. Ainsi, elle pourra bénéficier des nouvelles technologies en matière d’appareils auditifs, lesquelles pourront lui faciliter la communication.

Malgré tout, la personne atteinte d’une perte auditive devra s’affirmer davantage, se faire ou se refaire une image positive et remplie d’assurance, se valoriser, se trouver un centre d’intérêt et une passion comme faire de l’exercice, ce qui lui permettra, tout en conservant une bonne santé, de se créer un nouveau réseau d’amis.