Souper de famille

15 avril 2016

Souper famille

Pour la personne malentendante

  • Adoptez une attitude détendue et positive. La fatigue et le stress ne feront que nuire à
    votre compréhension;
  • Voyez le moment du repas comme un moment propice à la conversation avec les gens à proximité de la table;
  • Avertissez les personnes avec qui vous parlez que vous avez un problème d’audition ou encore rappelez-leur gentiment;
  • Avisez les autres si vous sentez qu’il sera plus difficile pour vous de suivre la conversation :
    • « Je suis plus fatiguée aujourd’hui, c’est plus difficile pour moi de suivre. » ou « C’est bruyant ici. Je suis désolé, mais je vais surement vous faire répéter plus souvent. »;
  • Si vous possédez des appareils auditifs, utilisez-les;
  • Diminuez le bruit autant que possible ou demandez à l’hôte de le faire. Par exemple, éteignez la radio, la télévision ou le système de son, ou baissez le volume. Fermez les portes et les fenêtres. Demandez aux autres d’éviter de faire des bruits inutiles;
  • Si l’éclairage vous semble insuffisant pour bien voir le visage de vos interlocuteurs, augmentez l’éclairage ou demandez à l’hôte de le faire;
  • Demandez aux gens de parler un à la fois;
  • Demandez aux gens de ne pas parler la bouche pleine;
  • Choisissez bien votre place à la table :
    • Assoyez-vous de façon à bien voir le visage de vos interlocuteurs;
    • Assoyez-vous près des gens à qui vous parlerez le plus;
    • Si vous entendez mieux d’une oreille, placez-vous de sorte que votre « bonne » oreille soit du côté de la personne avec qui vous parlerez le plus;
    • Demandez à quelqu’un avec qui vous vous sentez à l’aise de répéter l’information que vous n’avez pas bien saisie ou de vous aider à reprendre le fil de la conversation;
    • Demandez aux autres de vous regarder et de ne pas cacher leurs lèvres quand ils vous parlent;
      Privilégiez les échanges dans des sous-groupes de 2 à 3 personnes. Changez de groupe au besoin;
    • Posez des questions précises. Par exemple, au lieu de demander « Quoi de neuf? », dites : « Comment va ton travail, les enfants, la maison ? »;
    • Vérifiez votre compréhension au fil de la conversation : «  Donc, si j’ai bien compris… » ou « Vous parlez de… »;
    • À la fin de la rencontre, demandez à une personne de rester pour vous répéter l’information importante ( ex. : date de la prochaine réunion de famille );
    • Demandez à ce qu’on vous signale les changements brusques de sujet de conversation;
    • Repérez et regardez la personne qui parle.

Pour les interlocuteurs

  • Assurez-vous d’attirer l’attention de la personne malentendante avant de lui parler;
  • Regardez-la lorsque vous lui parlez pour qu’elle puisse lire sur vos lèvres;
  • Si vous constatez que la personne malentendante n’a pas bien compris un message :
    • répétez une première fois le message comme vous l’avez dit au départ;
    • si elle ne comprend toujours pas, reformulez vos propos;
    • demandez quelle partie du message elle n’a pas comprise.

 


Différentes stratégies liées à ce sujet pourraient également vous intéresser :

Communication avec les membres de l’entourage