Solutions salines : un traitement efficace

12 août 2016, par Émilie Bédard
Solutions salines
Les solutions salines pour irrigation nasale sont une méthode sécuritaire et généralement efficace comme traitement ou adjuvant dans une thérapie médicamenteuse pour le soulagement des symptômes des voies respiratoires supérieures.

Le mucus produit dans la journée est normalement éliminé en avalant sa salive ou en se mouchant. Par contre, lorsqu’il y a congestion nasale, le mucus s’écoule plus difficilement. Les solutions salines peuvent alors être utiles afin d’irriguer les voies nasales, et de drainer le mucus et les facteurs inflammatoires (p. ex. allergènes) qui s’y logent. Cela améliorerait la fonction de la muqueuse et la fonction ciliaire nasales, et aiderait à soulager ainsi qu’à prévenir les symptômes de congestion nasale et de rhinite.

Les solutions salines seraient aussi efficaces en prévention des infections des voies respiratoires supérieures (IVRS) et diminueraient l’utilisation de médicaments et le taux d’absentéisme au travail ou à l’école.

Elles sont disponibles commercialement sous différentes formes (en gouttes, en vaporisateur et en douche nasale) et concentrations (isotonique et hypertonique). Les solutions hypertoniques ont une concentration plus élevée en NaCl (chlorure de sodium) et ont un pouvoir décongestionnant supérieur aux solutions isotoniques. Elles sont par contre plus irritantes pour la muqueuse nasale. De même, certaines peuvent contenir des agents de conservation qui peuvent aussi causer de l’irritation, particulièrement chez les enfants.

Il est également possible de préparer sa propre solution à la maison. Voici un exemple de recette :

  • ½ cuillère à thé de sel
  • ½ cuillère à thé de bicarbonate de sodium (« petite vache »)
  • 1 tasse (250 ml) d’eau bouillie et refroidie ou d’eau stérile embouteillée

La solution faite à la maison doit toujours être fraîchement préparée et se conserve au maximum 24 h, sans quoi il y a risque de contamination. Il est aussi important de bien nettoyer le dispositif (poire, bouteille, compte-gouttes) après chaque utilisation.

Pour de plus amples détails, informez-vous auprès d’un professionnel de la santé !

Références :
BEAUCHAMP, P., « L’eau salée au service du nez ». Québec Pharmacie, vol. 59, no 3, juin 2012.
« Solution saline pour le nez », Vigilance Santé.