Si un parent proche a une perte auditive, que dois-​je faire ?

31 juillet 2013, par Paul Fontaine

Si un proche à une perte auditive

Tout d’abord, il faut téléphoner au 1 866 411-5623 et demander un rendez-vous en audiologie pour effectuer une évaluation auditive (audiogramme). Lors de cette rencontre, l’audiologiste informe la personne malentendante de ses difficultés auditives et la dirige par la suite vers le professionnel de la santé (médecin ORL ou audioprothésiste) qui saura répondre à ses besoins.

Il existe trois types de perte auditive : la perte auditive dite de conduction (trouble au niveau de l’oreille moyenne), la perte auditive neurosensorielle (trouble au niveau de l’oreille interne) et la perte auditive mixte (trouble au niveau de l’oreille moyenne et interne). Ces trois types de perte auditive se corrigent de façon différente. Il importe donc de prendre le temps requis avec l’audiologiste pour qu’il soit en mesure de bien renseigner la personne malentendante sur les solutions qui s’offrent à elle. Si aucun traitement médical ou chirurgical n’est possible, alors on la dirigera vers un audioprothésiste pour faire le choix de ses appareils auditifs.

Lors de la sélection des appareils auditifs, l’audioprothésiste tient compte de l’origine de la perte auditive, de la capacité à bien comprendre les mots (% de discrimination), de la tolérance aux sons forts et, bien entendu, des besoins de la personne malentendante.

Le niveau de technologie numérique (circuit) des appareils auditifs recommandés est en lien direct avec les besoins d’écoute et de communication de la personne concernée. De nos jours, les connaissances sur le fonctionnement de l’audition, jumelées à la technologie numérique, nous permettent de fabriquer des appareils auditifs très performants. Bien évidemment, les appareils auditifs haut de gamme offrent une meilleure performance sur la correction auditive que les modèles de base, car ils sont dotés de systèmes de traitement du signal beaucoup plus rapides et efficaces.

À la suite du choix du type d’appareils auditifs appropriés, l’audioprothésiste procède à la programmation de ceux-ci selon une méthode normative scientifiquement reconnue en fonction de certains critères (âge, type de perte auditive, etc.). Puis, en collaboration avec l’éducatrice spécialisée, il effectue l’éducation prothétique du malentendant afin de s’assurer d’un port quotidien des appareils auditifs. La période de réadaptation auditive peut demander plusieurs rencontres; à ce moment, des ajustements précis sont effectués. L’utilisation régulière et constante de ses nouveaux appareils auditifs est fortement recommandée, soit un minimum de 4 heures par jour.

L’audioprothésiste est le professionnel de la santé auditive qui analyse les résultats de l’évaluation auditive afin de déterminer le type d’appareils auditifs approprié pour les besoins d’écoute et de communication de la personne malentendante.

Si vous avez des questions sur le processus d’appareillage auditif, n’hésitez pas à contacter un audioprothésiste qui exerce dans les cliniques multidisciplinaires Lobe Santé auditive et communication.

Références :
– SINOPOLI, T. « Single sided deafness, Issue and Alternatives ».
– COLLÈGE NATIONAL D’AUDIOPROTHÈSE. Précis d’audioprothèse, tome II.