Savourer la musique

12 août 2016, par Janic Lauriault
savourer musique
La musique est très importante pour les jeunes : elle influence plusieurs facettes de leur vie, aide dans la recherche de leur identité, les divertit… Elle se veut une amie toujours présente. Qu’en est-il des jeunes qui ont une perte d’audition ?

L’écoute de la musique a toujours posé un défi pour les porteurs d’appareils auditifs : la communication et la compréhension de la parole se veulent les priorités pour les malentendants et pour les manufacturiers qui développent la technologie en matière d’amplification.

Musique ou parole ?

La musique et la parole sont interprétées comme deux signaux très différents par les appareils auditifs. La musique est un signal d’une intensité plus forte que la parole (figure 1) et comprend une étendue en fréquences plus importante que la parole (figure 2). Le traitement sonore avancé des appareils auditifs peut donc avoir un impact négatif sur l’écoute de la musique.

Les appareils auditifs sont conçus pour optimiser l’intelligibilité de la parole dans le calme et le bruit, rehausser la parole, atténuer les bruits, cibler les sons provenant d’une direction spécifique et supprimer les sifflements. Cela peut affecter la qualité sonore de la musique : plusieurs sons musicaux risquent d’être interprétés comme des bruits ou des sifflements par les appareils auditifs, qui tenteront de les atténuer.

Une solution sans compromis

Des appareils auditifs capables de gérer la parole en environnements bruyants et d’offrir une expérience musicale fidèle à la réalité ont été développés. Grâce à la technologie True-Input, ces appareils auditifs sont en mesure de traiter une plus grande gamme de sons et ont une limite de traitement de sons supérieure à celle de la plupart des appareils auditifs (figure 1).

Une limite restreinte risque de compromettre la qualité sonore de la musique qui excède ce seuil. La musique est alors coupée, occasionnant de la distorsion. Ces produits comportent un plafond de 113 dB SPL, favorisant les amateurs de musique, et ont une étendue fréquentielle plus large, favorable à l’amplification naturelle de la parole et de la musique (figure 2). De plus, ils ont un mode spécial pour la suppression des sifflements, sans désactiver complètement cette fonctionnalité lors de l’écoute de la musique.

Ces appareils auditifs se veulent une solution idéale pour répondre aux besoins uniques des amateurs de musique. Ils assurent l’intelligibilité de la parole et offrent une qualité sonore naturelle, tout en favorisant l’écoute de la musique, si importante pour nos jeunes.

Consultez un audioprothésiste pour en connaître davantage.

L'auteure:

 

Dans un objectif de conformité, les termes appareils auditifs sont préférés
à ceux de prothèses auditives.