Protéger ses renseignements personnels, pas seulement pour éviter les fraudes !

15 novembre 2009, par Martine Rodrigue
Il est d’usage assez courant (trop parfois) que l’on recueille des informations sur nous. Vous êtes perplexes devant ces pratiques ? L’incertitude vous gagne ? Sachez que du moment où vous doutez de l’utilité de communiquer un renseignement personnel, il y a de fortes chances que cette information ne devrait pas être donnée, ou à tout le moins devrait-on vous en expliquer le bien-fondé.

Sauriez-vous nommer, avec certitude, ceux qui possèdent des informations vous concernant ? Quel usage en fait-on ? Qui peut les consulter ? Malheureusement, nous donnons trop facilement, et de bonne foi par surcroît, des renseignements qui devraient être réservés qu’à des fins précises.

Mais qu’est-ce qu’un renseignement personnel ?

Votre nom, votre adresse, votre numéro de téléphone, vos numéros d’assurance sociale, de carte d’assurance maladie, de permis de conduire sont des exemples de renseignements qu’on livre le plus facilement sans trop s’interroger.

Vous vous souvenez de cette fois où l’on vous a demandé une preuve de votre identité avec photo ? Vous avez tiré de votre portefeuille votre permis de conduire, votre carte d’assurance maladie. Je l’ai fait souvent. Malheureusement, on ne s’est pas contenté de regarder si c’était bien vous, si vous aviez changé de coiffure ou de lunettes. On a pris le temps d’en noter le numéro consciencieusement. Pourquoi ? Pour avoir accès à d’autres renseignements importants.

La collecte d’informations sur votre état de santé, votre situation matri-moniale, vos liens d’appartenance, vos antécédents en tout genre peut devenir parfois une porte ouverte à la discrimi­nation.

La Loi sur la protection des rensei­gnements personnels dans le secteur privé prévoit que les entreprises ne doivent recueillir que les renseignements nécessaires aux fins visées. Ces entreprises sont tenues de vous informer de l’utilisation qu’elles feront de ces renseignements et vous avertir si elles ont l’intention de les commu­niquer à une autre entité. En outre, elles ont l’obligation d’obtenir votre consentement. Finalement, les renseignements doivent être protégés au moyen de mesures de sécurité appropriées.

Avant de transmettre une information, demandez quel usage on en fera.

Votre identité, votre vie privée, ça se protège.

L'auteure:

 

Dans un objectif de conformité, les termes appareils auditifs sont préférés
à ceux de prothèses auditives.