Maladies et handicaps liés au vieillissement

28 mai 2012, par Francis Turgeon

Maladies et handicaps liés au vieillissement.jpg

Prévenir les maladies et handicaps liés au vieillissement !

« La population canadienne vieillit. Les personnes de 65 ans et plus constituent le groupe dont la croissance est la plus rapide. En 2010, on estimait à 4,8 millions le nombre de Canadiens de 65 ans et plus, chiffre qui devrait doubler au cours des vingt-cinq prochaines années pour atteindre 10,4 millions de personnes âgées en 2036. En 2051, environ un Canadien sur quatre devrait se retrouver dans cette catégorie d’âge. »

Le vieillissement du corps entraîne en général un risque plus élevé d’être affecté par la maladie. Par exemple, les maladies cardiovasculaires, les cancers, une diminution de l’acuité des sens, les démences, l’ostéoporose, etc. Il existe des moyens de maximiser le vieillissement en santé. Il s’agit d’adopter des comportements visant la prévention et le contrôle des maladies.

Ce sont les changements physiologiques importants entraînés par l’avancement en âge qui causent l’arrivée de ces problèmes de santé. Le cœur se fatigue, les articulations s’usent, la transmission de l’information entre les neurones devient moins efficace, les os se fragilisent, etc. Il est bien connu qu’un mode de vie sain permet d’empêcher ou de repousser les maladies liées au vieillissement. Ainsi, l’exercice physique permet de garder un cœur fort, des os solides et un bon contrôle du poids. Il n’est pas nécessaire de s’entraîner pour le marathon pour demeurer actif. Le fait de choisir un stationnement plus éloigné au magasin ou d’opter pour les escaliers plutôt que l’ascenseur sont de bons comportements à adopter. La cessation tabagique permet aux poumons de rester sains. Une saine alimentation, en plus d’aider au contrôle du poids, permet d’apporter tous les nutriments nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme (consultez le Guide alimentaire canadien.) Enfin, le choix de certains médicaments peut permettre de diminuer le risque de chutes et ainsi prévenir les blessures incommodantes.

« La perte graduelle de l’ouïe passe souvent inaperçue. Pourtant, il s’agit de la déficience sensorielle la plus fréquente chez les aînés : elle touche plus de 30 % des personnes de 65 ans et plus. C’est un problème grave; il affecte le sens de l’ouïe, mais aussi le bien-être global des aînés. La perte auditive crée des difficultés de communication et amène la personne à s’isoler de sa famille, de ses amis, et à délaisser ses activités sociales. »

Il existe un lien évident entre les problèmes cardio-vasculaires et la diminution de l’acuité auditive. En effet, il a été démontré qu’un apport sanguin insuffisant dans l’organe de l’audition entraîne une diminution des capacités -auditives. Voilà une excellente raison de maintenir une bonne santé cardio-vasculaire. D’autres causes responsables de la surdité chez la personne âgée sont connues, telles que l’exposition au bruit, l’hérédité, une dysfonction de l’oreille moyenne, certains médicaments, une maladie neurologique ou un AVC, une blessure à la tête ou une infection de l’oreille interne.

Il n’est jamais trop tard pour adopter des habitudes de vie diminuant les maladies et handicaps liés au vieillissement. Des bénéfices pourront toujours être perçus, et ce, peu importe l’âge. Votre pharmacien pourra vous donner des trucs afin de favoriser un mode de vie en santé.

Visitez le blogue de Lobe en cliquant dès maintenant ici.

Références :
– Site Internet : Ressources humaines et Développement des compétences Canada, Gouvernement du Canada www.rhdcc.gc.ca, consulté le 3 avril 2012.
– Site Internet : Agence de la santé publique du Canada, Gouvernement du Canada www.santepublique.gc.ca, consulté le 3 avril 2012.
– HULL, Raymond H., et Stacy R. KERSCHEN. « The Influence of Cardiovascular Health on Peripheral and Central Auditory Function in Adults: A Research Review », American Journal of Audiology, 2010, 19 : 9-16.
– CROTEAU, François, Annabelle DUMAIS et Guy THIBAULT. « Lutter contre le cancer par l’exercice physique », cahier de FC de L’actualité pharmaceutique, septembre 2011.