Prendre soin de son audition, c’est aussi prendre soin de sa qualité de vie

15 août 2009, par Suzanne Belzile
Bientôt la rentrée scolaire, mais aussi la reprise des activités de toutes sortes : cinéma, théâtre, concerts, activités physiques, cours de danse, etc. Parce que la plupart d’entre nous avons une bonne audition, il est rare que nous nous attardions aux problèmes que vivent ceux ayant une déficience auditive. Pourtant, les conséquences comme l’isolement et la solitude sont plus présentes qu’on ne le croit.

Prenons un exemple très courant. Martine et Huguette se connaissent depuis de longues années. Elles adorent toutes les deux s’inscrire à des activités ensemble pour se garder en forme. Cette année, Martine semble moins encline à poursuivre son entraînement, prétextant un manque d’intérêt soudain. En réalité, Martine souffre de problèmes auditifs. Lorsqu’elle se retrouve dans des endroits où il y a beaucoup de gens, les bruits prennent le dessus sur la parole et elle n’est plus en mesure d’échanger avec les autres.

Aussi, soyez vigilant lorsque vous voyez qu’une personne de votre entourage semble changer des habitudes de vie qui lui sont chères. Dites-vous qu’elle a peut-être simplement une baisse d’audition qui l’empêche de profiter pleinement de ses activités. N’hésitez donc pas à communiquer avec les professionnels de la santé auditive; ils sont là pour répondre à vos interrogations.