Un préjugé bien ancré ! Être sourd = être vieux?

27 janvier 2015, par Catherine Geoffroy

Sourd Vieux

Pour les jeunes d’aujourd’hui, les grands-pères sont de bons vieux bedonnants, presque chauves, avec des petites lunettes rondes et métalliques, assis la plupart du temps, et qui s’appuient sur une canne. Mais surtout, tous sont sourds.C’est du moins l’image esquissée par une trentaine de jeunes questionnés lors de la campagne L’âgisme, parlons-en ! Pas étonnant dans ces conditions que, pour ne pas paraître vieux, beaucoup d’adultes se refusent à admettre et à traiter leurs problèmes auditifs.  

Assez curieusement, aucun des grands-parents de ces jeunes ne correspond à ce portrait. D’où viendraient ces idées préconçues ? Ces garçons et ces filles de 7 à 17 ans ont-ils été inspirés par des lectures ou des émissions de télé pour enfants, des rencontres de personnes très âgées dans leur entourage ou des plaisanteries déplacées formulées sur les personnes vieillissantes ?

Attribuer à une personne des caractéristiques en fonction de son groupe d’âge, c’est faire de l’âgisme. Ne soyez pas victime d’âgisme et surtout ne faites pas d’âgisme : sachez que la déficience auditive affecte toutes les catégories d’âge, et que pour trouver les solutions en mesure d’atténuer les inconvénients d’une perte d’audition, une rencontre avec un professionnel de la santé auditive est suggérée.

Pour en savoir plus sur l’âgisme, cliquez ici.

L'auteure:

 

Dans un objectif de conformité, les termes appareils auditifs sont préférés
à ceux de prothèses auditives.