La perte auditive et les bénéfices de l’appareillage auditif

19 septembre 2014, par Jacinthe Poitras
La surdité neurosensorielle ou surdité de perception est une atteinte de l’oreille interne, notamment de la cochlée ou du nerf auditif. Nous nous attarderons plus particulièrement aux atteintes faites à la cochlée, et plus précisément aux dommages causés aux cellules ciliées qui sont des cellules sensorielles non renouvelables coiffées de structures filamenteuses appelées les stéréocils.

Plusieurs causes de la perte auditive ont été mises de l’avant jusqu’à maintenant :

  • Le vieillissement : Il amène une diminution lente et progressive de l’audition bilatérale (aux deux oreilles), surtout dans les hautes fréquences (sons aigus).
  • L’ototoxicité : Certains médicaments comme des antibiotiques ou des anticancéreux peuvent affecter le fonctionnement de l’oreille interne.
  • L’exposition aux bruits : Une exposition à de forts bruits peut engendrer une perte auditive temporaire ou permanente.
  • L’hérédité : La surdité, souvent progressive, peut être présente à la naissance ou se développer plus tard.

L’appareillage auditif peut s’avérer bénéfique dans pareils cas. Lorsque les cellules ciliées sont endommagées, la résolution fréquentielle de l’oreille (la distinction entre les basses (sons graves) et hautes fréquences (sons aigus)) et le champ dynamique (la différence en dB entre le seuil d’audition et le seuil d’inconfort) sont réduits. De ce fait, la compréhension de la parole devient difficile. Il n’est généralement pas possible de corriger chirurgicalement ou avec des médicaments ce type de perte auditive. Dans bien des cas, la solution est l’appareillage auditif.

De plus, l’appareillage auditif aidera la personne malentendante à réintégrer les activités délaissées à la suite de difficultés d’écoute rencontrées dans plusieurs situations, comme jouer aux cartes ou aller au restaurant avec les amis.

Les bénéfices de l’appareillage auditif lors d’une surdité neurosensorielle sont nombreux. Tout d’abord, la stimulation des cellules ciliées diminuera les effets néfastes de la privation sensorielle en rendant audibles les sons qui ne le sont pas et en gardant le système auditif fonctionnel.

Perte auditive neurosensorielle

Il n’y a pas d’écart entre la courbe de détection osseuse et la courbe de détection aérienne.

Bénéfices de l'appareillage auditif

Si vous avez des questions sur les bénéfices de l’appareillage auditif, n’hésitez pas à consulter un audioprothésiste qui exerce dans les cliniques multidisciplinaires Lobe Santé auditive et communication.
Références :
-BANSAL, M. « Diseases of Ear, Nose and Throat », 2013, p.156-163.
-HOGAN A. « The health effects of hearing loss », National Centre for Epidemiology and Population Health, The Australian National University Canberra, http://www.actdrc.org.au/actdrc/docs/factsheet.pdf.