Le perçage d’oreilles chez les bébés… Quoi savoir ?

9 mai 2018

 

 

 

 

 

 

 


Dans certains pays, le perçage d’oreilles se fait systématiquement chez les bébés. Au Québec, certains parents le font faire tôt, alors que d’autres laissent l’enfant décider lorsqu’il a l’âge de consentir. Il s’agit de valeurs personnelles dans tous les cas.

Bien qu’il soit mignon de voir des petits mousses avec les lobes d’oreilles percés, c’est une pratique qui n’est pas sans risque ; elle peut engendrer des conséquences à ne pas négliger. Les risques sont esthétiques, infectieux ou traumatiques.

Esthétiques

Le lobe d’oreille n’est pas encore mature. Il y a un risque que les trous deviennent asymétriques avec le temps. Certains professionnels pourraient refuser le perçage si la taille du lobe est trop petite.

Infectieux

Les risques infectieux peuvent mener vers une complication allant jusqu’au retrait du bijou. Choisir un bijou en acier chirurgical permet de diminuer les réactions allergiques de la peau.

Traumatiques

Le perçage d’oreilles est un acte invasif et n’est pas sans douleur. Certaines boutiques offrent la possibilité de mettre une crème anesthésiante sur le lobe d’oreille. Cependant, il faut la laisser agir au moins une heure.

Entretien

Il est recommandé de laver les lobes avec du savon doux une fois par jour. Évitez le peroxyde et l’alcool, car ils retardent la cicatrisation. L’application d’une crème
antibiotique peut aider à repousser les bactéries.

Nous suggérons d’attendre vers 4 ou 6 mois pour le perçage d’oreilles de votre enfant.

Les signes d’infection

  • Peau rouge autour du site
  • Peau plus chaude
  • Gonflement de la peau (œdème)
  • Liquide qui s’écoule, abondant ou purulent
  • Douleur locale qui persiste

Quel âge recommandons-nous?

Avant l’âge de trois mois, le nourrisson est vulnérable aux infections, car son système immunitaire est peu développé. Nous suggérons d’attendre vers quatre ou six mois, âge où les enfants reçoivent des rappels de vaccins, par exemple celui contre le tétanos. Lorsqu’un bébé de trois mois et moins présente de la fièvre, nous disons aux parents d’aller directement consulter. En haut de cet âge, il est recommandé d’aller consulter quand la fièvre persiste au-delà de 72 heures.

Pour davantage de renseignements à ce sujet, n’hésitez pas à vous adresser à une infirmière.

Isabelle Lechasseur
Infirmière clinicienne
Réseau Infirmia
infirmia.com
info@infirmia.com