Mai, mois de l’audition

15 août 2008
Dans le cadre du mois de l’ouïe, nous tenons à sensibiliser la population aux problèmes d’audition. Trop souvent, nous tenons pour acquise notre capacité à bien entendre. Les pertes d’audition constituent le troisième plus fréquent problème de santé chez les aînés après l’arthrite et l’hypertension. Près de 40 % des personnes de plus de 75 ans souffrent d’un problème d’audition. Malgré tout, une baisse d’audition peut arriver à tout âge.

Chaque année depuis 1927, le mois de l’ouïe est célébré dans toute l’Amérique du Nord. Cette période a pour but de faire connaître les différentes facettes de l’audition et de rendre hommage aux professionnels de la santé auditive pour leur implication. Nous désirons vous faire prendre conscience de l’importance de l’ouïe dans toutes les situations de votre vie.

Habituellement, une perte d’audition apparaît de façon progressive, d’où son aspect insidieux et sournois. L’âge n’est pas le seul responsable de votre perte auditive. Que ce soit dans votre milieu de vie, au travail ou dans vos loisirs, le bruit est constamment présent. Une exposition fréquente, intensive et à des niveaux sonores élevés dépassant 85 décibels peut entraîner des dommages à l’audition. Nous n’avons qu’à penser aux travailleurs d’usine exposés sans protection au bruit.

Au même titre, l’écoute de musique à l’aide d’un baladeur à volume très élevé, pendant seulement 15 minutes, peut aussi abîmer votre audition.

Malheureusement, une audition endommagée est permanente, donc irréversible. Il va de soi que se protéger les oreilles prend ici tout son sens.

Dans la vie courante, une perte d’audition non détectée et non traitée peut avoir de graves répercussions sur votre vie professionnelle, scolaire, familiale et sociale, rendant ainsi la communication plus difficile.

Vous faites répéter ? Vous avez des sifflements ou des bourdonnements dans les oreilles ? Vous augmentez le volume pour bien comprendre la télévision ou la radio ? Il se peut que vous ayez un problème d’audition. Pour en avoir le cœur net, consultez sans tarder un professionnel de la santé auditive.

Il n’est jamais trop tard pour prendre soin de sa santé auditive !