L’importance de prendre soin de son audition [ Chez les enfants et adolescents ]

9 mai 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est reconnu que l’exposition au bruit prolongée peut affecter l’audition chez les adultes. Ce fait est évidemment tout aussi valide chez les enfants et les adolescents. Ils ne sont pas nécessairement plus vulnérables aux sons forts que les adultes mais, à défaut d’avoir été sensibilisés sur le sujet, ils ne sont peut-être pas conscients que certains sons forts risquent d’endommager leur audition de manière permanente.

Les sons forts et prolongés peuvent également générer du stress, de l’anxiété ainsi que des problèmes de concentration et d’attention, provoquer de la fatigue et des troubles du sommeil. Il est donc important pour leur bon développement de les conscientiser afin de préserver et de protéger leur audition.

Les bruits stridents, continus ou agressifs sont les plus dérangeants et nocifs. Il existe différentes normes concernant le temps d’exposition et l’intensité du bruit. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande d’éviter les sons qui avoisinent les 75 décibels (dB) pendant plus de 8 heures1.

Sources sonores à risque pour vos enfants

Chez les enfants, ces sons forts peuvent être quelque chose d’aussi simple qu’un jouet générant des sons amplifiés. Au Canada, les jouets sonores doivent respecter la loi qui indique qu’un jouet ne doit pas dépasser un son de 100 dB mesuré à moins de 5 mètres2. Par contre, apportés près de l’oreille, ces jouets peuvent produire des sons compris entre 110 et 135 dB. Un jouet qui émet un son de plus de 100 dB pour une durée de seulement deux minutes près de l’oreille d’un enfant peut donc endommager son audition de manière permanente.

L’idéal est de tester vous-même le jouet avec une application que vous pouvez télécharger, capable de mesurer le bruit en décibels. Recherchez les mots-clés tels que « Sound meter » ou « Sonomètre ». Ces applications ne sont pas précises, mais elles donnent une bonne idée du niveau d’intensité d’un bruit. Ne sautez pas à la conclusion qu’il faut éviter toutes les sources sonores ; il est important de stimuler l’audition des enfants avec des musiques douces ou votre propre voix, mais il est recommandé d’éviter les endroits très bruyants en leur compagnie et de limiter le temps d’exposition aux bruits forts si possible. On privilégiera également l’utilisation de casque antibruit pour protéger l’audition. Mieux vaut prévenir que guérir !

Sources sonores à risque pour vos adolescents

Pour les adolescents, l’écoute prolongée de musique avec des écouteurs insérés à l’intérieur du conduit auditif peut causer des séquelles permanentes sur l’audition et possiblement provoquer des acouphènes. Ce type d’écouteurs est plus dommageable, puisque le son de la musique est dirigé entièrement vers le tympan et fermé de manière quasi hermétique, ce qui peut rendre un son moyennement fort beaucoup plus fort en réalité. De plus, avec ce type d’écouteurs, on a tendance à monter le son pour couvrir les bruits externes ambiants.

Si vous avez des écouteurs insérés à l’intérieur du conduit auditif, nous vous suggérons l’adoption d’embouts sur mesure A, moulés à votre oreille. Ils permettent l’atténuation des bruits ambiants et le son est mieux dirigé vers votre tympan ; vous n’avez donc pas à mettre votre volume à un niveau trop élevé. La limite recommandée pour l’écoute sur un portable, un lecteur MP3 ou une tablette avec des écouteurs à un volume fort de 105 dB est de 4 minutes. Un concert de musique peut atteindre 115 dB ; à ce niveau, il faut moins d’une minute3, soit 28 secondes, pour endommager l’audition. Il est recommandé de porter des protecteurs auditifs (bouchons personnalisésB ) pour réduire l’intensité du son afin de profiter pleinement du spectacle sans causer de dommages permanents et, si possible, de se tenir loin des haut-parleurs. L’idéal est de limiter le temps d’écoute et le volume maximal de l’appareil utilisé, de changer les écouteurs pour des supra-auriculaires (sur les oreilles) et de protéger les oreilles avec des bouchons protecteurs ou des coquilles antibruit lorsque l’on va dans des endroits bruyants.

Informez vos enfants et adolescents des dommages causés à leur audition par le bruit !

Roxanne Gravel-Bélair
Audioprothésiste exerçant à la clinique Lobe de Saint-Jérôme

Une évaluation par un audioprothésiste est requise afin de déterminer quels appareils auditifs conviennent à vos besoins.

Références : Réglementation sur le bruit. En ligne. www.bruitsociete.ca/fr-ca/thematique_cat.aspx ?catid=34&scatid=117. Consulté en juillet 2017.
Naître et grandir. Les jouets sonores. En ligne. http://naitreetgrandir.com/fr/etape/0_12_mois/jeux/fiche.aspx ?doc=jouets-sonores. Consulté en juillet 2017.

Noise-induced hearing loss in children : A ‘less than silent’ environmental danger. www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2532893/. Consulté en juin 2017.