Les systèmes MF et leurs avantages en milieu scolaire

15 août 2008
La rentrée scolaire se veut une période à la fois excitante et angoissante pour les enfants. La joie de retrouver ses camarades de classe après la période de vacances estivales se mêle à l’inconnu : Qui sera mon professeur ? La matière couverte sera-t-elle difficile ? Serai-je capable de réussir ? Pour les enfants malentendants, viennent s’ajouter à ces craintes l’inquiétude de ne pas comprendre les consignes du professeur et les questions des élèves, puis la peur de ne pouvoir communiquer en salle de classe.

Le milieu scolaire est un environnement extrêmement bruyant, autant dans la cour de l’école, dans la cafétéria que dans la salle de classe. De nombreuses études démontrent que les enfants requièrent un rapport signal/bruit plus élevé que les adultes pour performer dans les mêmes situations bruyantes. Un rapport signal/bruit positif indique que le niveau de la parole est supérieur au niveau du bruit environnant, ce qui mène à une meilleure détection et compréhension de la parole. Parfois, les appareils auditifs ne sont pas suffisants pour assurer une compréhension optimale dans ce milieu éducatif.

De nombreux facteurs contribuent à affecter le rapport signal/bruit en milieu scolaire. La majorité des écoles ont été conçues sans considération pour l’acoustique des salles de classe, cafétérias et gymnases. Sans tapis et rideaux pour amortir les sons dans l’environnement, les sons rebondissent sur les parois et les surfaces dures créant ainsi des réverbérations qui détériorent l’intelligibilité de la parole et la qualité sonore en général.

La distance entre l’enfant et le professeur contribue également à diminuer le rapport signal/bruit : plus la distance entre les deux est grande, plus la compréhension de la parole est compromise. Enfin, le haut niveau de bruit en milieu scolaire provenant non seulement de cris, de rires et d’exclamations d’enfants, mais aussi de bruits de pas et de chaises déplacées, contribue à la détérioration du rapport signal/bruit.

L’ensemble de ces facteurs cause beaucoup de difficultés et de bris de communication pour les enfants malentendants en milieu scolaire et a un impact direct sur leur apprentissage et leur développement.

Il existe une solution au problème : les systèmes MF !

Les systèmes MF fonctionnent avec un émetteur et un récepteur. Le récepteur est couplé à l’appareil auditif pour recevoir les signaux provenant de l’émetteur porté au cou ou tenu dans la main du professeur, ou encore posé au centre d’une table pour les travaux de groupe. L’émetteur capte alors la parole et l’envoie directement au récepteur couplé aux appareils auditifs, sans interférences. L’enfant malentendant est donc en mesure de comprendre la parole dans un milieu bruyant, indépendamment de la distance à laquelle il se trouve de son interlocuteur.

Certains modèles de systèmes MF offrent le choix de différents modes sur l’émetteur, permettant divers niveaux de réduction du bruit environnant selon la situation d’écoute. Les systèmes MF peuvent également être branchés à des appareils électroniques tels un téléviseur, une chaîne stéréo ou un ordinateur afin d’améliorer l’écoute en toute situation, sans augmenter le volume et sans interrompre la communication.

Donc, les systèmes MF, jumelés aux appareils auditifs, aident les enfants malentendants à mieux communiquer en milieu scolaire pour ainsi alléger leur anxiété face à la rentrée scolaire.

Si de plus amples renseignements vous sont nécessaires, n’hésitez pas à communiquer avec les audioprothésistes qui exercent dans les cliniques multidisciplinaires Lobe Santé auditive et communication. Ils se feront un plaisir de répondre à vos interrogations.