Les systèmes MF et le trouble de traitement auditif (TTA-​TAC)

15 février 2010
Entendre et comprendre : Y a-t-il une différence ? Oui. Entendre signifie détecter un son, alors que comprendre signifie saisir le sens d’un mot. La détection des sons représente ainsi la première étape d’une série de mécanismes auditifs qui sont essentiels pour la compréhension de la parole. La seconde étape du processus auditif est la reconnaissance et la compréhension de la parole et des sons de l’environnement.

Le trouble de traitement auditif, communément appelé TTA-TAC, est une incapacité à analyser correctement et à traiter les sons entendus afin de les comprendre sans avoir une perte auditive. Les personnes atteintes détectent les sons, mais ont de la difficulté à leur donner un sens. Le trouble peut aller de léger à sévère et comporte plusieurs types. Un des signes du TTA-TAC est la difficulté à comprendre les messages dans les environnements bruyants.

La plupart des environnements sonores comportent un bruit de fond. Il peut provenir, par exemple, de l’intérieur de la maison (télévision, radio, vaisselle, etc.), d’une salle de classe (papier, déplacement de chaise, ventilateurs, etc.) ou de toutes autres sources.

Le bruit de fond peut perturber le signal de la parole et le rendre partiellement ou complètement incompréhensible. Il est souvent l’obstacle principal à la perception de la parole, et ce, encore plus pour les personnes atteintes de perte auditive ou de TTA-TAC.
Puisqu’il n’existe aucun traitement médical aux TTA-TAC, l’amplification auditive à l’aide d’un système MF est la solution de choix pour les personnes atteintes. Le système MF est la façon la plus efficace pour améliorer la compréhension de la parole dans les environnements bruyants où l’écoute est plus laborieuse. Un système MF contient deux éléments principaux : un micro (émetteur) et un récepteur. Le micro capte le son de la parole émise par l’orateur et le transmet au récepteur par une radiofréquence particulière (modulation de fréquence). Le locuteur porte le micro, tandis que le récepteur est soit couplé aux appareils auditifs, à un casque d’écoute ou à des haut-parleurs. Les émetteurs utilisent des bandes MF réservées (72 à 76 MHz et 216 à 217 MHz), et ces bandes peuvent être divisées en plusieurs canaux. Pour assurer la transmission entre un émetteur et son récepteur, il s’agit simplement de synchroniser les deux composantes sur le même canal.

Les systèmes MF et le trouble de traitement auditif (TTA-TAC)

 

Le système MF Amigo T5R5 est un système MF qui permet de contrer les problèmes de bruit retrouvés dans les environnements bruyants en transmettant le signal de la parole du locuteur via un micro directement aux oreilles de la personne ayant un TTA-TAC grâce à un casque d’écoute. Ce système est très simple à utiliser, fiable, flexible et abordable. Il peut être non seulement utilisé par un locuteur avec un microphone, mais peut aussi être branché dans une source audio (télévision, ordinateur, etc.). Le système est offert avec une foule d’accessoires et plusieurs types de casques d’écoute sont disponibles. Le Amigo T5R5 est ainsi une solution simple et efficace afin d’aider les gens atteints d’un TTA-TAC.