Les grands-​parents à l’écoute de leurs petits-​enfants

25 septembre 2012, par Martine Rodrigue

AQDR

Les grands-parents sont plus jeunes, plus actifs, plus autonomes que leurs aïeux et font partie de familles un peu plus divisées qu’avant. Ils sont aussi appelés à jouer un rôle de premier ordre dans la vie de leurs petits-enfants. L’espérance de vie actuelle nous indique qu’ils auront le temps d’apprendre à les connaître et à les aimer. L’enfant devenu adulte a également toutes les chances d’avoir encore ses grands-parents près de lui.

Cette place que prennent les grands-parents dans la vie de leurs petits-enfants les rend aussi en mesure d’observer, chez ces derniers, des phénomènes qui pourraient laisser croire qu’ils ont des problèmes d’audition. Ainsi, chez les plus petits, l’enfant inattentif à ce qui n’est pas dans son champ visuel ou qui présente un retard de la parole et du langage sont des manifestations qui font partie des signes pouvant demander une investigation. Pour en savoir plus, vous pouvez visiter www.sante.gouv.fr/depistage-des-troubles-de-l-audition-chez-l-enfant.html, où une petite brochure de la Société française de pédiatrie peut être consultée.

Chez l’enfant d’âge scolaire, certaines difficultés d’apprentissage peuvent, quant à elles, révéler la présence d’un trouble de traitement auditif (TTA). Ce trouble encore mal connu peut affecter 50 % des enfants dyslexiques selon un article paru au : www.famillesdaujourdhui.com, texte intitulé « Mon enfant est dans la lune ».

Informez-vous sur ces troubles, et si vous éprouvez des inquiétudes pour vos tout-petits, parlez-en et surtout encouragez vos enfants à chercher l’aide des professionnels de la santé auditive. Le développement des aptitudes de communication, la sociabilité et la réussite scolaire sont autant d’éléments qui devraient vous convaincre d’agir.

En terminant, j’aimerais vous proposer une visite du site Web de l’Association de Québec pour enfants avec problèmes auditifs (AQEPA) www.aqepa.org/AQEPA2/entendre.html et plus particulièrement la lecture de la revue Entendre de janvier 2012, numéro 205. Vous y trouverez des témoignages touchants de grands-parents sur leurs échanges avec leurs petits-enfants. Ces textes nous confirment le rôle de soutien que les grands-parents peuvent exercer pour la famille.

Plus généralement, on retrouve les grands-parents d’aujourd’hui tour à tour dans le rôle du guide, du modèle, de l’historien ou encore du protecteur, et ces rôles prennent, pour la plupart d’entre eux, une place importante dans leur vie. Ce constat permet d’abattre les préjugés qui laissent croire faussement que les personnes aînées ne s’intéressent qu’à elles-mêmes ! La solidarité intergénérationnelle existe bel et bien.

Visitez le blogue de Lobe en cliquant ici dès maintenant.

L'auteure:

 

Dans un objectif de conformité, les termes appareils auditifs sont préférés
à ceux de prothèses auditives.