Le tabac et l’audition

15 février 2011
Les effets néfastes du tabagisme sur l’audition, tabacLe tabac a des effets dévastateurs sur la santé. C’est la nicotine contenue dans le tabac qui engendre la forte accoutumance et qui en fait une habitude dont il est très difficile de se ­départir.

Les conséquences négatives du tabac sur la santé sont bien connues. Outre l’augmentation du risque de cancer du poumon et de la bouche, notons aussi le risque élevé de maladies cardio-vasculaires (infarctus, accident vasculaire cérébral, etc.) et un risque plus grand de souffrir d’infections respiratoires.

Les effets néfastes du tabagisme sont depuis longtemps répertoriés. Ainsi, dans des ouvrages médicaux datant de la fin du 19e siècle, les auteurs rapportaient déjà une perte de la capacité auditive chez les utilisateurs du tabac. Mais ce sont des études récentes qui ont permis d’établir des données précises sur la diminution de l’audition chez les fumeurs.

Selon les études, le tabac augmenterait de 70 % le risque d’avoir une perte auditive. Le risque et l’intensité de cette perte s’élèveraient avec le nombre de cigarettes fumées ainsi qu’avec la durée d’exposition à la fumée du tabac. Ce sont les sons aigus qui sont les plus touchés. Toutefois, le mécanisme d’action de cette atteinte auditive n’est pas encore bien connu. Il est suggéré que la nicotine viendrait diminuer l’apport en oxygène de l’organe auditif, ce qui provoquerait des dommages aux cellules spécialisées dans l’audition. Une autre cause possible serait que la nicotine viendrait nuire à la transmission de l’information entre l’oreille et le cerveau, ce qui mènerait à une moins bonne interprétation des sons.

L’exposition au bruit et un âge avancé sont aussi des facteurs qui influencent l’audition. Par exemple, le travailleur d’usine où le niveau d’exposition au bruit est important aura plus de chance d’avoir une perte auditive à sa retraite que l’employé de bureau où le niveau de bruit est moins élevé.

Le tabac

Le tabac n’est pas seulement dangereux pour le fumeur, il l’est aussi pour son entourage. En effet, l’exposition à la fumée secondaire implique l’inhalation de 4 000 substances chimiques contenues dans la cigarette. Il est à remarquer qu’un enfant dont les parents sont fumeurs a deux fois plus de risque de développer des otites durant son jeune âge.

Tout compte fait, le tabagisme est une mauvaise habitude. Les gens qui cessent de fumer protègent leur capacité auditive et toute leur santé en général. Il existe plusieurs méthodes pouvant aider à la cessation tabagique. Demandez à votre pharmacien, il pourra vous conseiller.

Visitez le blogue de Lobe en cliquant dès maintenant ici.

Références :
– « Tobacco: Its Physical, Mental, Moral and Social Influences », par Rev. B. W. Chase, (1878), p. 43-44.
– NAKANISHI, Noriyuki MD. « Cigarette Smoking and Risk for Hearing Impairment: A Longitudinal Study in Japanese Male Office Workers, Journal of Occupational & Environmental Medicine, November 2000, Volume 42, Issue 11, p. 1045-1049.
– « Cigarette Smoking and Hearing Loss — The Epidemiology of Hearing Loss Study », Journal of the American Medical Association, juin 1998, vol. 279.
– FRANSEN E. « Smoking Reduces Blood Flow, Threatens Hearing », Journal of the Association for Research into Otolaryngology, June 2008.