Les circuits numériques des appareils auditifs se divisent en quatre catégories

15 août 2007, par Francine Morrissette

1. Numérique de base

Cet appareil auditif présente les caractéristiques suivantes :

  • le gain peut s’ajuster automatiquement en fonction du niveau d’entrée sonore;
  • la directionnalité du microphone ne s’adapte pas nécessairement de façon automatique en fonction de votre environnement sonore. Vous devez utiliser un bouton-poussoir.

2. Numérique entrée de gamme

L’appareil auditif de cette catégorie offre :

  • l’ajustement automatique de la directionnalité et du réducteur de bruit;
  • l’appareil auditif s’ajuste automatiquement en fonction de votre environnement sonore, vous ne percevrez donc aucunement la transition entre les programmes.

Exemple : Au restaurant, le circuit numérique ajustera le microphone en mode directionnel et activera le réducteur de bruit, alors que si vous êtes seul à la maison, le microphone sera en mode omnidirectionnel sans activation du réducteur de bruit.
Et cela, sans toucher à quoi que ce soit !

3. Numérique intermédiaire

L’appareil numérique intermédiaire présente tous les atouts de la catégorie entrée de gamme et bien plus. Il offre un circuit numérique davantage sophistiqué qui incorpore les technologies de pointe :

  • permet une clarté sonore pour une audition facile et confortable;
  • est composé d’un réducteur de bruit avec une haute résolution de 16 canaux et de l’anti-Larsen par Opposition de Phase (réducteur du sifflement);
  • fournit l’information de votre environnement sonore à l’aide d’une puce informatique incluse dans votre appareil auditif, ce qui permet un ajustement précis.

L’ajout d’un contrôle à distance permet l’utilisation de programmes manuels.
Ces derniers offrent une courbe d’amplification adaptée à vos besoins d’écoute spécifiques.

Exemple : Vous assistez à une pièce de théâtre et malheureusement il n’a pas été possible de vous asseoir à l’avant. Votre besoin d’écoute à ce moment sera bien différent de celui nécessaire dans la vie de tous les jours. On intégrera alors dans votre appareil auditif un programme « pièce de théâtre » auquel vous aurez accès via un bouton-poussoir ou un contrôle à distance. Ce contrôle à distance peut être sous forme de télécommande, de montre ou de porte-clés.

4. Numérique haut de gamme

L’appareil numérique haut de gamme offre tous les atouts de la catégorie intermédiaire et bien plus :

  • circuit numérique extrêmement sophistiqué;
  • réduction des bruits de vaisselle ou du journal dont on tourne les pages par la suppression intelligente de ces impulsions sonores sans affecter l’authenticité des sons;
  • localisation des sources sonores;
  • grâce à ses 20 canaux adaptatifs, focalisation uniquement sur la parole de votre interlocuteur tout en supprimant sélectivement de multiples sources de bruits;
  • écoute optimale en milieu réverbérant (église, musée, etc.);
  • réduction du bruit du vent lors d’activités de plein air (golf, vélo, etc.);
  • adaptation automatique du réglage du volume sonore selon vos préférences pour chaque situation auditive.

Pour choisir des appareils auditifs conçus selon vos réels besoins d’écoute et de communication tout en tenant compte de l’aspect esthétique, n’hésitez pas à contacter les audioprothésistes qui exercent dans les cliniques Lobe Santé auditive et communication. Ils se feront un plaisir de vous aider dans votre choix.

Il est recommandé de faire un test d’audition aux deux ans. Pourquoi ? C’est le meilleur moyen de savoir si vos appareils auditifs répondent toujours à vos attentes et d’en évaluer la performance.