Les appareils auditifs: pas seulement pour les personnes âgées!

15 février 2009

On recommande le port d’appareils auditifs lorsque l’on croit que ceux-ci pourront améliorer la qualité de vie de la personne malentendante.

Trop jeune pour porter des appareils auditifs ? Peut-être pas ! Il est vrai que le vieillissement constitue l’un des facteurs importants de la perte auditive; toutefois, il est loin d’être le seul. D’ailleurs, au Québec, aucun programme favorisant l’accessibilité aux appareils auditifs ne repose sur l’âge. Les critères d’accès sont plutôt établis à partir d’une évaluation globale qui tient compte non seulement du degré de surdité d’une personne, mais également des impacts qu’a la déficience auditive sur la vie de cette personne.

La déficience auditive engendre des incapacités qui sont vécues de façon bien différente d’un individu à l’autre. En effet, chaque personne possède des aptitudes qui lui sont propres et évolue dans un environnement présentant des avantages et des obstacles uniques. Ainsi, une déficience auditive peut être très incommodante pour une personne, l’empêchant de vivre une vie qu’elle considère normale, mais l’être très peu pour une autre.

Par exemple, à divers degrés, une surdité peut occasionner des incapacités plus ou moins marquées à distinguer clairement les chiffres et les mots, à localiser l’endroit d’où proviennent les sons, à entendre la voix d’une personne dans la même pièce, à écouter la télévision sans déranger, à entendre la sonnerie de la porte, à tolérer les endroits bruyants, etc.

En fonction de l’individu et de son environnement, l’incapacité auditive pourrait se traduire par le choix de changer un loisir par un autre tout simplement. Pour un autre, un impact plus important sur le quotidien pourrait être vécu comme le sentiment de ne plus être capable de bien exercer certaines tâches à son travail, d’être dépendant d’une autre personne pour communiquer ou de ne pas être en sécurité chez soi. Selon sa personnalité, sa capacité à lire sur les lèvres, à exprimer ses attentes, à reconnaître ses problèmes, à consulter, chaque personne vivra ces impacts différemment.

Le port d’appareils auditifs n’est pas la seule solution à ce problème, mais bien un moyen privilégié. Heureusement, les appareils auditifs et leurs accessoires évoluent plus rapidement que jamais et fournissent une assistance intéressante là où les anciennes technologies échouaient parfois.

Bref, il est important de se rappeler que les appareils auditifs ne sont pas réservés qu’aux personnes âgées, mais à toutes celles qui vivent des incapacités auditives compromettant leurs activités quotidiennes. Alors, n’hésitez plus et parlez-en à votre audiologiste.