L’École oraliste de Québec pour enfants

28 novembre 2011
École oraliste de Québec
Il y a vingt ans, au Québec francophone, très peu d’enfants de surdité sévère ou profonde pouvaient développer leur parole. Presque systématiquement, ils restaient illettrés. À la fois l’approche éducative devait être repensée, à la fois la technologie des appareils auditifs restait relativement peu développée comparativement à ce qui est offert de nos jours.

Il y a vingt ans, nous avions la conviction qu’une approche éducative alternative devait être offerte aux enfants sourds « oralistes ». Nous sentions l’urgence de proposer une intervention qui respecte les procédés naturels et «constructifs» du développement et qui assure chez l’enfant sourd l’élaboration de fondements langagiers et cognitifs de haut niveau rendant possible une scolarisation avancée. Ce désir de changement était partagé avec un petit groupe de parents d’enfants sourds. C’est avec eux que nous avons mis sur pied la Fondation Sourdine. Nos actions d’hier et d’aujourd’hui ont toujours convergé vers le même but : faire progresser la situation de la scolarisation des sourds en offrant une intervention pédagogique spécialisée.

Au sein du Groupe de recherche en intervention auprès d’enfants sourds (GRIES), nos recherches ont permis de faire de fines analyses dans différentes sphères du développement de l’enfant sourd (langage, pensée, récit, construction du monde, etc.) qui sont mises en relation avec les apprentissages scolaires. En s’appuyant sur ces travaux, nous avons élaboré une approche d’intervention pédagogique spécialisée en éducation de l’enfant sourd et ouvert l’École oraliste de Québec pour enfants sourds.

L’École oraliste accueille les élèves de 4 ans jusqu’au premier cycle du secondaire. Le contexte particulier de cette école permet de poursuivre une analyse constante des besoins de l’enfant sourd et de préciser comment travailler avec lui pour favoriser les apprentissages.

Un travail de collaboration entre les professeures de l’Université Laval, membres du GRIES, et l’équipe-école permet de maintenir les hauts standards que nous nous sommes fixés dès le départ.

Notre contribution au développement de l’éducation oraliste de l’enfant sourd passe principalement par l’intervention, la recherche, la formation, mais elle passe également par la collaboration avec le milieu scolaire et celui de la réadaptation. L’enfant sourd doit pouvoir, dès la petite enfance, recevoir une stimulation intensive pour le préparer à la scolarisation. Il doit également recevoir un bon suivi lorsqu’il réintègre l’école régulière.
Plusieurs des avancées de l’École oraliste sont soutenues par la Fondation Sourdine, partenaire privilégié. Depuis sa création, la Fondation Sourdine a toujours eu comme objectif premier de rendre possible une intervention pédagogique spécialisée auprès d’enfants sourds.

Dans l’atteinte de cet objectif, un grand nombre d’entreprises et d’individus se sont montrés sympathiques à la cause des enfants sourds et ont manifesté leur appui à la Fondation Sourdine : Lobe Santé auditive, Desjardins, Roche ltée groupe-conseil, Telus, Mallette, Opération Enfant Soleil, Fondation des Canadiens pour l’enfance, Costco, pour ne nommer que ceux-ci. Ces gens d’affaires reconnaissent la contribution extraordinaire de notre organisation pour la réussite scolaire des enfants sourds. Leur appui est inestimable et favorise largement nos développements.

La technologie s’est développée à une vitesse record depuis 20 ans. L’enfant sourd a maintenant accès au monde des sons très tôt dans sa vie ; c’est un bénéfice incroyable pour son développement. Parallèlement, la recherche en éducation de l’enfant sourd a, elle aussi, fait un progrès impressionnant. Notre équipe a développé un modèle d’intervention performant auprès de l’enfant sourd.

La conjoncture actuelle s’avère plus que favorable pour amener les enfants sourds vers une scolarisation avancée. Le GRIES, l’École oraliste de Québec pour enfants sourds et la Fondation Sourdine, soutenus par de fidèles partenaires, œuvrent ensemble pour rendre tout cela possible.

Andrée Boisclair, Ph.D. fondatrice de l’École oraliste de Québec pour enfants sourds et de la Fondation Sourdine

Pour plus d’informations :

École oraliste de Québec pour enfants sourds
www.ecoleoraliste.qc.ca

Fondation Sourdine
www.sourdine.qc.ca

Visitez le blogue de Lobe en cliquant dès maintenant ici.