Le Réseau FADOQ fait entendre les aînés

20 avril 2016
fadoq
La mission Loisirs du Réseau FADOQ est bien connue. Toutefois, un autre volet de la plus grande association d’aînés au Canada fait de plus en plus parler de lui : la défense des dossiers socio-économiques susceptibles de favoriser une qualité de vie adéquate pour tous les aînés, actuels et à venir. Et puisque le Réseau FADOQ compte maintenant plus de 425 000 membres de 50 ans et plus, les instances décisionnelles prêtent l’oreille…

Le contrat social et le Bouton argenté

Dans un contexte de vieillissement de la population et d’effritement des conditions de vie des aînés, le Réseau FADOQ a pris l’initiative d’élever la qualité de vie des aînés au statut de cause sociale.

Il a d’abord lancé le contrat social, dans le but de rallier les entreprises, les gouvernements, les organisations et les individus derrière cette cause porteuse de justice sociale. Puis, il y a greffé un symbole, le Bouton argenté, porté fièrement par des dizaines de milliers de personnes de tous âges. Ses quatre trous évoquent les quatre piliers de la qualité de vie des aînés : santé, bien-être, sécurité et appartenance.

Au jour le jour, le Réseau FADOQ profite de chaque tribune pour faire avancer les enjeux sociaux qui touchent les aînés, en particulier les plus vulnérables. Que ce soit lors de commissions parlementaires, en faisant partie de comités et de coalitions, en émettant des communiqués de presse, par des représentations politiques ou en partageant son expertise acquise depuis plus de 45 ans, le Réseau FADOQ se fait le porte-voix de ses membres, de tous les aînés du Québec et de tous ceux qui le seront un jour, soit nous tous!

Les principaux enjeux

Voici quelques-uns des dossiers chauds défendus bec et ongles par le Réseau FADOQ :

  • Résidences privées pour aînés : Le Réseau FADOQ dénonce les nouvelles normes touchant l’exploitation de ces résidences, qui ouvrent la porte à la privatisation des soins et à la fragilisation des conditions de vie des aînés en perte d’autonomie;
  • Régime de rentes du Québec : À l’instar d’une large coalition, le Réseau FADOQ réclame une amélioration progressive du Régime de rentes du Québec, jusqu’à ce qu’il couvre 40 % d’un salaire admissible de 70 000 $. Cette mesure assurerait un revenu de retraite décent à tous et contribuerait à diminuer l’injustice vécue par les aînés qui, de façon majoritaire, ne disposent pas d’un régime privé de retraite;
  • Maintien à domicile : Puisque c’est le souhait d’une très vaste proportion d’aînés de rester à la maison malgré l’avancée en âge, le Réseau FADOQ presse le gouvernement d’injecter les sommes nécessaires à un véritable virage vers le maintien à domicile;
  • Soins de santé : L’accès aux soins étant central pour les aînés, le Réseau FADOQ exerce un suivi rapproché de la mise en application des récentes lois ayant entraîné des changements majeurs au système de santé.

Pour en savoir plus sur les enjeux touchant les personnes de 50 ans et plus ou pour devenir membre du Réseau FADOQ, visitez le fadoq.ca ou composez le 1-800-544-9058.