Le cisplatine et ses effets sur l’audition

15 mai 2010
Le cisplatine est l’un des médicaments utilisé pour traiter de nombreux cancers. Sur le marché depuis 1978, il a permis d’améliorer considérablement le taux de guérison des cancers des testicules et ceux des ovaires.

Il a été l’un des précurseurs pour le développement de nouveaux médicaments anticancéreux. Utilisé seul ou en combinaison avec d’autres médicaments, le cisplatine est administré par injection dans la circulation sanguine.

Malgré les succès du cisplatine pour guérir certains cancers, ce produit présente aussi des risques d’effets secondaires. En effet, en plus des nausées et de la fatigue, le cisplatine peut entraîner une perte auditive; on dit alors qu’il est ototoxique.

Histoire du cisplatine

C’est en 1965 qu’un chercheur américain, Barnett Rosenberg, fit les premières découvertes qui ont permis la mise au point du cisplatine. C’est seulement 13 ans plus tard que le produit fut prêt à être utilisé comme médicament de chimiothérapie (c’est-à-dire contre le cancer). La perte auditive que peut causer le cisplatine est connue depuis longtemps. Les chercheurs ont identifié que c’est le nerf auditif qui peut être atteint. Le nerf auditif contient les fibres nerveuses servant à transmettre les informations captées par notre oreille jusqu’à notre cerveau pour qu’elles y soient analysées et interprétées. L’intensité de la perte auditive dépend de plusieurs facteurs, dont la préexistence d’une surdité, un âge avancé ou la présence d’autres maladies. Évidemment, les médecins qui prescrivent ce type de traitement connaissent les effets indésirables du cisplatine et ils tentent par tous les moyens de diminuer le risque d’apparition d’ototoxicité.

En terminant, il faut savoir que le cancer est une maladie résistante et très agressive. Les traitements utilisés pour le combattre sont extrêmement puissants, d’où le risque d’effets indésirables. Le monitorage du médicament permet de contrôler l’apparition et l’intensité des effets secondaires. Pour plus d’information sur ce sujet, n’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé.

Visitez le blogue de Lobe en cliquant dès maintenant ici.

Références :
Site Web : http://www.audition-infos.org/la-chimiotherapie-peut-causer-des-pertes-auditives-article-915.html (en ligne le 29 mars 2010).
Site Web Wikipédia : http://en.wikipedia.org/wiki/Cisplatin (en ligne le 2 avril 2010).
Site Web Wikipédia : http://en.wikipedia.org/wiki/Barnett_Rosenberg (en ligne le 2 avril 2010).