Pourquoi l’audition diminue-​t-​elle avec l’âge ?

7 mai 2018

 

 

 

 

 

 

 

Même si la surdité n’est pas synonyme de vieillesse et que la perte auditive peut aussi affecter les enfants et les jeunes adultes, il est vrai que les aînés sont plus à risque d’avoir une perte d’audition. Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi ?

La presbyacousie, ou surdité liée à l’âge, affecte un grand nombre de personnes. Voici quelques statistiques.

La presbyacousie touche :

Ce qui se produit dans l’oreille

La surdité liée à l’âge est le type de surdité le plus fréquent et est attribuable à une dégénérescence des cellules de l’oreille interne. À l’intérieur de la cochlée (le principal organe de l’audition), des cellules qui s’apparentent à des cils s’endommagent avec le temps. Les dommages touchent le plus souvent les cellules liées aux sons aigus, ce qui entraîne une perte d’audition lente et progressive aux deux oreilles dans les hautes fréquences. Certaines cellules vont même mourir, ce qui fait que notre cerveau reçoit moins d’information en provenance des oreilles. D’autres causes peuvent s’ajouter à la presbyacousie, comme la perte d’efficacité de l’oreille moyenne (tympan et osselets) et la perte d’efficacité des voies nerveuses qui acheminent l’information de l’oreille jusqu’au cerveau.

Des facteurs peuvent accélérer la surdité, notamment l’exposition fréquente à des bruits forts, le diabète, l’hypertension artérielle, la prise de certains médicaments et l’hérédité.

Une écoute partielle

Les membres de l’entourage vont souvent dire : « il entend juste ce qu’il veut entendre » ou « elle ne m’écoute pas quand je lui parle ». En réalité, la personne ayant une surdité liée à l’âge va entendre « ce qu’elle peut entendre ». Étant donné que la presbyacousie affecte principalement la compréhension des sons aigus, on a l’impression de bien entendre, car on entend les sons graves. Par contre, il est difficile de comprendre tous les mots, vu que la surdité nous empêche d’entendre les subtilités et les sons aigus dans certains mots, lorsque quelqu’un nous pose une question par exemple. En effet, les sons aigus permettent de discriminer les mots, alors que les sons graves leur donnent de l’intensité.

L’oreille affectée par une surdité liée à l’âge pourrait être comparée à un piano auquel il manquerait certaines touches. Si on y enlève des touches, le piano pourra continuer de produire une mélodie, mais ne pourra pas jouer toutes les notes.

Au même titre que le piano, l’oreille affectée par une presbyacousie ne transmet pas tous les sons au cerveau. Le cerveau doit alors travailler fort pour « combler les trous » dans les mots, en se basant sur le sujet de la conversation.

La surdité liée à l’âge est permanente et il n’existe présentement pas de traitement médical pour restaurer l’audition. Heureusement, il est possible de recourir à des appareils auditifs et à des stratégies de communication comme moyens compensatoires.

Pour plus d’information à ce sujet, consultez un audiologiste.

Pier-Luc Trudeau, M.P.A.
Audiologiste exerçant aux cliniques Lobe de Québec –
Sainte-Foy et de Lévis – Saint-Romuald

 

Références :

NASH, S. D., CRUICKSHANKS, K. J., KLEIN, R. et al. The prevalence of hearing impairment and associated risk factors: the Beaver Dam Offspring Study. Arch Otolaryngol Head Neck Surg 2011; 137:432.

National Institute on Deafness and Other Communication Disorders. Age-Related Hearing Loss. 2016. En ligne. www.nidcd.nih.gov/sites/default/files/Documents/health/hearing/AgeRelatedHearingLoss_12-07-2016.pdf. Consulté le 17 novembre 2017.