La santé auditive, au coeur de mes préoccupations!

15 août 2008, par Marguerite Blais
Maguerite Blais
Saviez-vous que le mois de mai est désormais reconnu comme le Mois de l’ouïe?

Quelle belle occasion de rendre hommage à tous ces professionnels de la santé auditive et du langage qui travaillent dans l’ombre!

Le 8 mai dernier, j’ai d’ailleurs déposé une motion en ce sens à l’Assemblée nationale du Québec.

Ce geste est un symbole important pour moi. Le travail des professionnels de la santé auditive et du langage, malheureusement trop peu connu, permet d’améliorer la qualité de vie non seulement des personnes aînées, mais également de l’ensemble des générations qui composent la société québécoise.

La santé auditive est une question importante, puisque 10 % de la population est atteinte d’un problème d’audition, à divers degrés.

En déposant cette motion à l’Assemblée nationale, j’ai tenu à redire la volonté du gouvernement d’encourager les initiatives visant à améliorer les conditions de vie des personnes sourdes, devenues sourdes et malentendantes, parce que la surdité a des conséquences directes sur plusieurs aspects de la vie quotidienne.