La personnalisation des appareils auditifs

15 mai 2009
L’avancement technologique dans le domaine des appareils auditifs offre aujourd’hui des gammes d’appareils auditifs de plus en plus sophistiqués et variés par leurs programmations, leurs formes, leurs couleurs et leurs options. Les appareils auditifs sont maintenant numériques et programmables par l’audioprothésiste à l’aide d’un ordinateur afin de les personnaliser à vos besoins.

Comment trouver celui qui me convient ? Comment faire pour le personnaliser ?

Afin de bien choisir les appareils auditifs qui conviennent le mieux à vos besoins, l’audioprothésiste doit d’abord vous connaître. Il est donc très important de faire avec lui la liste des endroits et des moments où vous avez de la difficulté à entendre ou à comprendre, de signaler vos attentes par rapport aux appareils auditifs et de mentionner ce qui vous motive à porter des appareils auditifs. Connaître les limites et les possibilités de votre audition est également primordial.

La personnalisation des appareils auditifsLa personnalisation des appareils auditifs
Ane-Elsa, élève de 5e année, 10 ans                       Richard, passionné de golf, 68 ans
Prendre le temps de vous connaître et de bien identifier vos besoins permet à l’audioprothésiste de mieux y répondre. Deux personnes ayant la même perte auditive n’ont pas nécessairement besoin du même type et modèle d’appareils auditifs, ni des mêmes ajustements lors de la programmation par ordinateur.

En premier lieu, vos attentes et votre rythme de vie détermineront la catégorie idéale d’appareils auditifs à vous recommander. Si vous êtes une personne très active et que votre perte auditive nécessite un ajustement particulier pour une de vos activités, l’audioprothésiste doit être en mesure de bien l’identifier afin d’effectuer la programmation correctement. De même, si vous désirez des appareils auditifs agencés à la couleur de vos cheveux, l’audioprothésiste se doit de vous poser la question afin de bien faire le choix selon vos attentes.

À partir du moment où la sélection des appareils auditifs a été effectuée, la programmation est la seconde étape du processus de personnalisation. Les appareils auditifs numériques d’aujourd’hui offrent plusieurs types de programmations d’amplification; WDRC, linéaire, DSC, transposition fréquentielle, compression fréquentielle et bien d’autres. S’ajoutent aussi d’autres fonctions telles que la directionnalité des microphones (omnidirectionnel, directionnel automatique-adaptatif-fixe) afin de mieux comprendre dans les situations bruyantes, tout comme les systèmes anti-sifflements sans artéfacts pour éviter le déclenchement d’un sifflement lorsque le bip sonore du micro-ondes informe que le repas est prêt.

La personnalisation des appareils auditifsLa personnalisation des appareils auditifs
Lorraine, professeure à la retraite, 55 ans               Martin, avocat, 45 ans
Ainsi, avec l’ajustement personnalisé des appareils auditifs, deux malentendants ayant des résultats de courbes et de discrimination similaires sur leur audiogramme n’auront pas nécessairement la même programmation malgré des appareils auditifs identiques.
Cette personnalisation est fonction des situations d’écoute et de communication et des préférences auditives propres à chacun.

Par la suite, l’audioprothésiste procède à l’ajustement des options telles que les indicateurs sonores, le délai de mise en route selon la facilité de positionnement de l’appareil auditif, le contrôle du volume (actif ou non), ainsi que la réponse automatique pour l’écoute au téléphone.

D’autres paramètres d’ajustements et des options sont également disponibles selon les appareils auditifs choisis. Des accessoires peuvent être combinés selon le modèle d’appareils auditifs pour en maximiser l’usage, par exemple une commande à distance, des sabots, un système FM et une des dernières nouveautés : l’interface Bluetooth.