La myringotomie, quand et pourquoi ?

25 septembre 2012

Myringotomie

Le terme myringotomie signifie incision du tympan. Cette procédure est généralement suivie par la mise en place d’un tube à travers cette incision. Le rôle du tube transtympanique est de préserver l’ouverture réalisée dans le tympan. En effet, ce dernier a une grande capacité de guérison et de régénération et, en absence de tube, il aura tendance à se refermer dans un délai de quelques jours ou quelques semaines.

Le but de cette intervention est de permettre une aération normale de la cavité tympanique. C’est dans cet espace situé derrière le tympan que s’accumule parfois du liquide (otite séreuse) qui cause une surdité réversible, ou encore du pus (otite moyenne aiguë (OMA)) qui crée les symptômes de l’otite. Ces dérangements sont causés par une relative inefficacité de la trompe d’Eustache, un mince conduit reliant l’oreille moyenne à la portion postérieure du nez. Ce problème se rencontre principalement chez les jeunes enfants et, heureusement, tend à se corriger en grandissant.

En installant un tube, nous rétablissons la fonction de la trompe d’Eustache (la trompe d’Eustache a pour rôle de maintenir constante la pression de l’air à l’intérieur et à l’extérieur de l’oreille moyenne) et, ainsi, les otites et la surdité temporaire causée par le liquide peuvent être évitées.

Il y a deux indications principales pour la pose de tubes. D’abord, les OMA trop fréquentes. Les médecins ORL considèrent l’intervention lorsqu’un enfant présente environ cinq OMA par année, ou encore de trois à quatre en six mois. La période de l’année où a lieu la rencontre avec le médecin ORL entre aussi en ligne de compte dans la décision, les OMA étant beaucoup plus fréquentes en hiver. La seconde indication est la persistance d’un épanchement derrière le tympan de plus de deux à trois mois. Comme l’enfance est une période d’apprentissage majeure, il importe que les enfants aient une audition optimale pour progresser, surtout au niveau du langage.

La pose de tubes transtympaniques se fait sous anesthésie locale ou générale et ne demande que quelques minutes. Il n’y a aucune douleur et les activités normales peuvent être reprises dès le lendemain. Il arrive que du liquide, semblable aux sécrétions du nez, s’écoule de l’oreille durant les rhumes, surtout chez les plus jeunes. Ceci est relativement fréquent et se traite simplement avec des gouttes antibiotiques prescrites par le médecin ORL. Il est rare de devoir utiliser des antibiotiques oraux. Le médecin ORL vérifiera le fonctionnement des tubes sur une base régulière afin de s’assurer que ceux-ci sont toujours en place et ne sont pas obstrués.

Les tubes transtympaniques s’extraient généralement d’eux-mêmes puisque le tympan considère ces tubes comme un corps étranger et tend à les expulser vers l’extérieur. Ce processus dure en moyenne un an et, dans la grande majorité des cas, le tympan retrouve le même aspect qu’avant l’intervention. L’enfant aura grandi et son oreille ayant maturé, il est fort probable que le problème ayant nécessité la myringotomie ne se reproduise pas.

En résumé, en réalisant une myringotomie chez un enfant avec la mise en place d’un tube, le médecin ORL crée une trompe d’Eustache artificielle et temporaire, le temps que la croissance de l’enfant puisse s’effectuer et que la trompe d’Eustache joue son rôle entièrement. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à consulter un médecin ORL.

Visitez le blogue de Lobe en cliquant dès maintenant ici.