La ministre Marguerite Blais et M. André Chagnon annoncent le lancement d’un fonds de 200 millions de dollars pour les proches aidants

15 février 2010, par Marguerite Blais
La ministre responsable des Aînés, madame ­Marguerite Blais, et monsieur André Chagnon, président de Sojecci II ltée, la société de gestion de la famille Chagnon, ont conclu une entente visant la mise en place d’un fonds de 200 millions de dollars sur dix ans destiné au soutien des proches aidants du Québec.

Ce partenariat entre le gouvernement du Québec et Sojecci II ltée servira à financer des activités et des projets permettant, entre autres, de donner un peu de répit, d’accompagnement et de soutien à ces personnes qui prennent soin d’un proche ayant une incapacité significative ou persistante susceptible de compromettre son maintien à domicile.

« Lors de la consultation publique sur les conditions de vie des aînés que j’ai coprésidée à l’automne 2007, de nombreuses personnes ont exprimé le besoin d’être davantage soutenues et épaulées afin d’entourer plus efficacement un être cher comptant sur leur présence pour adoucir le quotidien. Leur tâche est souvent extrêmement exigeante, autant physiquement que psychologiquement. Cette entente vient donc traduire la volonté de notre gouvernement de leur offrir plus de services pouvant répondre à leurs besoins particuliers. Je suis fière que cette belle initiative novatrice se concrétise », s’est réjouie la ministre ­Marguerite Blais.

Le Fonds de soutien aux proches aidants vise à faire naître des projets issus de la communauté et capables de soutenir les proches aidants tout au long de l’évolution de la maladie de celle ou celui qu’ils accompagnent. L’entente prévoit qu’au cours des dix prochaines années, le gouvernement du Québec investira une somme de 150 millions de dollars, alors que 50 millions de dollars proviendront de Sojecci II ltée.

De manière plus précise, les contributions financières permettront de soutenir plus efficacement les communautés locales afin d’améliorer la qualité de vie des aidants et de favoriser ­l’innovation, de même que le transfert de connaissances.

« La famille Chagnon est heureuse de pouvoir contribuer à la création de ce fonds qui répond à un besoin grandissant au sein de la population. Par ce geste, nous souhaitons apporter du soutien aux personnes qui consacrent temps et énergie au bien-être de leurs proches en perte d’autonomie ainsi que reconnaître et encourager leur dévouement », a mentionné M. André Chagnon, président de Sojecci II ltée.

Rappelons que le Fonds de soutien aux proches aidants prévoit un investissement de
20 millions de dollars par année qui s’ajoute aux 10 millions de dollars déjà prévus annuellement depuis le budget 2007-2008 pour soutenir les proches aidants. Une première dans l’histoire du Québec !