La labyrinthite

15 février 2009
L’oreille interne, aussi appelée labyrinthe, contient les organes de l’audition et de l’équilibre. Une inflammation du labyrinthe peut ainsi provoquer des troubles de l’équilibre, mais aussi de l’audition.

Une labyrinthite est donc une inflammation de cette partie de l’oreille. La principale cause peut être une infection par un virus (par exemple à la suite d’une grippe) ou être d’origine bactérienne (à la suite d’une otite mal traitée).

La personne souffrant de cette inflammation peut ressentir les symptômes suivants : des vertiges, des étourdissements, une perte d’audition de l’oreille atteinte ainsi qu’une sensation de bourdonnements et de sifflements. Il arrive aussi que l’individu éprouve des nausées et des vomissements.

Dans la grande majorité des cas, la labyrinthite n’est pas une maladie grave. L’inflammation se résorbe généralement d’elle-même dans un délai de trois semaines et les symptômes disparaissent. Certains facteurs semblent favoriser le développement de ce problème : une infection respiratoire ou une otite récente, le tabagisme et le stress.

On recommande de consulter un médecin si les symptômes demeurent importants pendant plus de deux jours afin d’éliminer la possibilité que des maladies plus sérieuses soient à l’origine du problème.

Des médicaments peuvent être utilisés pour diminuer l’intensité des vertiges ressentis. Le médecin prescrira des antibiotiques si l’origine de la labyrinthite est bactérienne. Lorsqu’un virus est en cause, l’infection guérira spontanément. Le repos est de mise durant la période forte des symptômes.

N’hésitez pas à consulter votre professionnel de la santé pour plus d’information à propos de la labyrinthite ou de ses traitements.