La gérontechnologie

4 juin 2015, par Catherine Geoffroy
Persistons-nous à croire que les aînés sont incapables de s’adapter aux environnements technologiques qui façonnent notre quotidien? Sommes-nous en mesure au Québec d’exploiter ces environnements à leur pleine capacité et d’en être de bons utilisateurs? Ces technologies déjà utilisées dans d’autres pays semblent pourtant méconnues chez nous. Conséquemment, seules la promotion, l’information, la formation des produits et services et le fait de les expérimenter, témoi­gnages à l’appui, sauront lutter contre ces préjugés. Bien sûr, elles ne remplaceront jamais une approche humaine.

Considérant que les ressources sont de plus en plus rares, il est impératif que ces technologies soient considérées comme des solutions complémentaires incontournables pour faciliter le maintien à domicile des aînés et venir à la rescousse des proches aidants (naturels ou professionnels).

La gérontechnologie est le domaine d’étude qui combine l’étude du vieillissement et le développement de la technologie. En effet, des interfaces informatiques adaptées, des téléphones, des fours micro-ondes, des voitures, des montres-bracelet ou pendentifs en télécommande ou encore des capteurs-détecteurs de mouvements reliés à une centrale peuvent rendre le maintien à domicile plus sécuritaire pour les aînés et rassurer les proches aidants. L’objectif premier de la gérontechnologie est de mieux comprendre les avantages que la technologie peut apporter à une société vieillissante.

agisme

L'auteure:

 

Dans un objectif de conformité, les termes appareils auditifs sont préférés
à ceux de prothèses auditives.