La communication : à deux, c’est mieux !

9 novembre 2016

13-DeuxMieux

L’humain est un être social qui souhaite interagir, créer et entretenir des liens intimes avec autrui. Il est vital pour sa santé mentale, physique et émotionnelle que sa relation amoureuse se porte bien. La communication est l’outil principal pour entrer en lien avec une personne ; elle permet de se construire une identité et de créer une intimité relationnelle.

Ceci dit, la communication au sein du couple présente un défi de taille. Qu’advient-il de celle-ci lorsque les deux partenaires ont une perte auditive non traitée ?

Les études prouvent qu’une perte auditive non traitée a des impacts négatifs au sein de la famille et en particulier chez le couple. Les barrières psychologiques à la communication sont principalement en cause. Elles regroupent des obstacles de communication chez les partenaires tels que de la frustration, du stress, un sentiment d’exclusion, d’irritabilité, d’insécurité, etc.

Dans une étude du British Study parue en 2009 et menée auprès de 1500 personnes malentendantes, 34 % d’entre elles ont avoué que la barrière communicative a occasionné des ruptures relationnelles ou matrimoniales.

Il y a deux règles simples pour surmonter les barrières psychologiques à la communication :

  1. Si vous êtes la personne qui parle, assurez-vous d’être bien comprise. Si ce n’est pas le cas, remédiez à la situation.
  2. Si vous êtes la personne qui écoute, assurez-vous d’entendre et de bien comprendre ce qui est dit.

Évidemment, les stratégies de communication sont fondamentales, mais assurez-vous d’être constant dans leur usage. D’ailleurs, vous pouvez demander le guide Stratégies de communication pour les malentendants, disponible dans les cliniques Lobe, pour vous aider à communiquer. De plus, une communication saine et active passe par une attitude positive, de la patience et par le fait d’admettre que personne n’est en faute. L’humain fait des erreurs, donc sachez pardonner.

Il est prouvé que les appareils auditifs améliorent la qualité de vie, y compris la qualité de la relation amoureuse.

Des personnes malentendantes en couple qui souhaitent ensemble prendre les moyens pour améliorer leur audition auront l’avantage de former des alliés actifs dans la vie auditive de chacun, de suivre le processus d’adaptation ou de réadaptation sonore, de s’accompagner mutuellement lors des suivis avec un audioprothésiste ou une éducatrice spécialisée, et de former une équipe forte et unie afin d’affronter les mésaventures que la perte auditive peut occasionner.

Chez les couples où une seule personne est malentendante, ces outils s’appliquent aussi. La personne entendante pourra alors être le pilier pour soutenir l’autre en cas de difficulté. Finalement, il faut voir cela comme un défi commun, un apprentissage conjugal qui resserrera, solidifiera vos liens affectifs et teintera positivement votre couple.   

N’hésitez pas à consulter un audioprothésiste ou une éducatrice spécialisée pour d’autres conseils !

Références :
-BATARSHEV,  A. V., « Organisationnel et qualités de communication de la personne (pour les entreprises) ». Tallinn : Centre Informations et social Technologies. Regalis. 1998. 146S.
-LOMOV, B.F., « Communautaire et sociale – la régulation du comportement individuel : Les problèmes psychologiques de la vie sociale régulation du comportement ». 1976. 270C.
-SHAFER, Dee Naquin, The ASHA Leader, American Speech-Language-Hearing Association, 2007.