L’otite moyenne aiguë chez l’enfant

31 octobre 2013, par Émilie Bédard

L’otite moyenne aiguë (OMA) est une affection courante chez les jeunes enfants, avec un pic d’incidence entre 6 et 18 mois. Chaque année aux États-Unis, plus de cinq millions d’enfants en sont atteints. Il s’agit d’une inflammation et d’une infection de l’oreille moyenne, la partie située directement derrière le tympan. Elle est causée par des bactéries ou des virus mais n’est pas contagieuse.

Quels sont les facteurs de risque ?

Les jeunes enfants sont davantage susceptibles de développer cette affection. Les différences anatomiques au niveau de la trompe d’Eustache chez l’enfant rendent le passage des bactéries et des virus du nez et de la gorge vers l’oreille moyenne plus facile que chez les plus vieux. Aussi, l’immunité moins développée à cet âge les rend plus vulnérables. D’autres facteurs de risque de l’OMA incluent la fréquentation d’une garderie, l’exposition à la fumée de cigarette, l’allaitement maternel limité et l’utilisation de suces.

Quels sont les symptômes ?

L’OMA est caractérisée par un début habituellement abrupt de signes et de symptômes. L’enfant a mal à une ou aux deux oreilles, porte la main à l’oreille, fait peut-être de la fièvre, entend mal, manque d’appétit ou a du liquide qui peut s’écouler d’une de ses oreilles. Le nourrisson est irritable, pleure plus et dort moins bien que d’habitude.

Quand faut-il aller consulter ?

L’enfant doit être examiné par un médecin s’il est âgé de moins de 2 ans, si les symptômes durent plus de 2 jours ou s’amplifient, si du liquide ou du sang s’écoule de son oreille, si sa température excède 39 °C, s’il fait de la fièvre depuis plus de 48 heures, s’il est très somnolent ou irritable, s’il a de la difficulté à respirer, s’il vomit à répétition ou s’il entend mal.

Quels sont les traitements ?

Souvent, les OMA guérissent spontanément sans antibiothérapie dans les 48 à 72 heures. Toutefois, un antibiotique peut s’avérer nécessaire selon l’évaluation du médecin. Aussi, l’acétaminophène et l’ibuprofène sont efficaces pour le soulagement de la douleur et de la fièvre. N’hésitez pas à consulter votre pharmacien pour le dosage et le mode d’administration de ces médicaments.

Comment prévenir l’otite ?

Lavez-vous fréquemment les mains et lavez celles de votre enfant. Allaitez votre bébé. Évitez de donner le biberon à votre bébé lorsqu’il est en position couchée. Ne lui donnez pas la suce trop souvent. N’exposez pas l’enfant à la fumée de cigarette. Gardez le nez de l’enfant propre et dégagé. Le vaccin contre le pneumocoque et l’influenza est recommandé.

Si vous avez des questions sur l’otite moyenne aiguë, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien ou le médecin ORL, ils sauront rapidement répondre à vos interrogations.
Références :
  • Dehaut C., L’otite moyenne aiguë chez l’enfant, Québec Pharmacie, vol. 53, n° 9, octobre 2006.
  • Société canadienne de pédiatrie, Soins de nos enfants, « L’otite » www.soinsdenosenfants.cps.ca.