L’annonce d’un problème auditif chez son enfant

15 août 2009
Une consultation en audiologie avec un enfant implique l’examen de l’audition, l’annonce du diagnostic, l’explication des résultats et un plan d’intervention (s’il y a lieu). Dans l’éventualité où l’audition de l’enfant serait compromise, de l’information visant à expliquer aux parents la nature et le degré de la perte auditive, les difficultés engendrées et les solutions sera présentée.

En ce sens, l’audiologiste expliquera le fonctionnement du système auditif ainsi que la cause de la perte auditive de l’enfant à l’aide d’un schéma, ce qui permettra à la famille de mieux visualiser et surtout de mieux comprendre ce que l’enfant entend ou n’entend pas. Un plan d’intervention sera établi afin de s’assurer que le soutien professionnel ainsi que toute l’aide technologique soient mis en place pour une stimulation auditive adéquate. Il peut s’agir d’une référence à des ressources médicales telles que :

  • médecin traitant ou médecin ORL (oto-rhino-laryngologiste);
  • audioprothésiste, s’il s’agit d’un type de perte auditive ne pouvant être traitée médicalement et pour laquelle le port d’appareils auditifs est nécessaire afin de stimuler auditivement l’enfant.

Une référence peut également être effectuée à l’équipe de l’implant cochléaire dans les cas de surdité très importante. D’autres professionnels, tels l’audiologiste en réadaptation, l’orthophoniste et l’éducatrice spécialisée se greffent à l’équipe afin de supporter la stimulation auditive et le développement langagier.

Chaque intervention audiologique est unique; elle est établie en fonction des caractéristiques de l’enfant, de la nature et du degré de la perte auditive et également de son environnement.

Afin de bénéficier d’un support adéquat, l’audiologiste suggérera aux deux parents ou à tout autre membre de la famille d’être présents lors de la consultation. En tout temps, l’audiologiste vous donnera le soutien dont vous avez besoin et vous orientera vers les ressources appropriées. Au besoin, les parents peuvent demander à avoir une seconde rencontre afin que l’audiologiste puisse répondre à toutes leurs interrogations et leurs inquiétudes. À la suite de l’annonce du diagnostic, le parent n’est pas seul, tous les professionnels se feront un plaisir de répondre à ses questions et de l’aider.

L’annonce du diagnostic d’une perte auditive chez l’enfant peut demander aux parents de passer à travers les étapes d’un deuil, soit celui d’une audition normale chez l’enfant. Certaines réactions peuvent être exprimées, comme un choc émotionnel, un déni, une résistance. Une seconde rencontre s’avère alors essentielle afin de laisser les parents traverser l’épreuve. Une fois que ceux-ci sont en mesure d’accepter la perte auditive de l’enfant, ils pourront ainsi l’intégrer dans leur quotidien avec l’aide des ressources qui leur auront été présentées lors des consultations audiologiques ou celles suggérées par tout autre professionnel de la santé.

Une perte auditive, indépendamment de son degré de sévérité et de sa nature, représente un obstacle significatif au développement de l’enfant (particulièrement du langage). Une prise en charge le plus tôt possible (dans les premières semaines de vie) améliore les probabilités d’avoir un développement normal.

Il est essentiel, en cas de doute sur l’audition de votre enfant, de consulter un audiologiste sans tarder.