Internet au service de notre ouïe

12 août 2016, par Simon Dufort
internetServiceOuie
Les dernières données nous indiquent que 42,4 % de la population mondiale utilisait Internet en 2014 et qu’aujourd’hui, ce chiffre pourrait bien être de 50 %. Au Canada, c’est plutôt plus de 86 % de la population qui l’utilise.

Je vous épargnerai la liste des domaines qui ont été révolutionnés par cet outil incontournable, mais qu’en est-il de notre ouïe ? Voici un résumé des possibilités du Web.

Les applications mobiles

Il existe des applications gratuites pour téléphone intelligent destinées à vous avertir lorsque le niveau sonore ambiant est dangereux pour votre audition et qui peuvent même vous indiquer le temps restant avant qu’il y ait un risque de dommage. Ces différentes applications sont entre autres sur Google Play (Android) ou dans l’App Store (Apple).

On y trouve également des applications qui vous permettent de tester sommairement votre ouïe* dans le confort de votre salon avec votre téléphone portable ou votre tablette. Il vous faudra seulement des écouteurs et un endroit très silencieux. Vous pourrez ainsi tester famille et amis, et peut-être réussirez-vous à convaincre d’agir cette personne récalcitrante qui hésite à consulter.

Certains professionnels exerçant dans les cliniques Lobe ont à leur disposition une version professionnelle sur iPad pour l’autoévaluation auditive, disponible dans certaines cliniques sur rendez-vous. D’ailleurs, ces professionnels sillonnent le Québec dans divers événements pour effectuer ce dépistage. Soyez à l’affût en consultant la page facebook.com/cliniqueslobe.

Les sites Internet

Il serait facile de s’y perdre tellement il existe de sites et de blogues sur le sujet. Cependant, utilisez votre jugement pour en évaluer la crédibilité et préconisez les sources fiables : associations professionnelles, publications scientifiques, manufacturiers reconnus, etc. Voici quelques sites :

www.lobe.ca
(en français et en anglais)
www.chipscanada.com
(en anglais seulement)
www.betterhearing.org
(en anglais seulement)

L’avenir

Les différents outils disponibles sur le Web pour nous permettre de magasiner sans avoir à sortir se font de plus en plus nombreux. Dans un avenir rapproché, Internet pourrait même permettre d’offrir un accès plus rapide aux professionnels et aux services, par exemple en rendant possibles des consultations par vidéoconférence. Cela faciliterait certes la vie des gens !

Par ailleurs, en ce qui concerne les achats de piles, les professionnels exerçant dans les cliniques Lobe offrent un service de vente qui vous permet de recevoir vos piles par la poste. Informez-vous !

* À noter que les tests hors cabine audiométrique ne sont pas valides pour diagnostic.

Références :
http://www.itu.int/fr/Pages/default.aspx. Consulté le 10 mai 2016.
https://cira.ca/factbook/2014/the-canadian-internet.html. Consulté le 10 mai 2016.
http://www.internetworldstats.com/am/ca.htm. Consulté le 10 mai 2016.
http://www.statista.com/statistics/243808/number-of-internet-users-in-canada/. Consulté le 10 mai 2016.