Examen de l’audition pour les bébés de 0 à 8 mois

2 juillet 2013

Examen de l'audition pour les bébés de 0 à 8 mois.

La méthode pour évaluer l’audition de votre enfant varie en fonction de son âge.

Tout d’abord, peu importe l’âge de l’enfant, l’évaluation inclut toujours la visualisation des conduits auditifs. Cela permet de s’assurer que rien n’obstrue les conduits. Par la suite est effectuée la tympanométrie pour vérifier la mobilité du tympan et éliminer la présence possible de liquide derrière les tympans.

À noter que pour les enfants âgés de 6 mois ou moins, une sonde de hautes fréquences (1000 Hz) est utilisée plutôt qu’une sonde de 220 Hz, car avant cet âge, le pavillon de l’oreille est encore mobile et le cartilage de l’oreille n’est pas entièrement formé.

Examen de l’audition pour les bébés de 0 à 8 mois

Pour les bébés de 0 à 8 mois, le dépistage auditif est effectué à l’aide d’émissions otoacoustiques. Ce test nous permet de vérifier si l’oreille interne fonctionne correctement, plus particulièrement les ciliées externes.

Il s’agit d’un test objectif qui ne nécessite pas la participation de votre enfant, ni l’utilisation d’analgésique ou de sédatif.

Un petit embout qui envoie des sons est placé dans l’oreille de l’enfant. Celui-ci permet à l’audiologiste de mesurer une réponse de la cochlée (organe auditif dans l’oreille interne). Pour faire ce test, nous avons besoin d’un environnement le plus silencieux possible. Les bruits de fond tels que les mouvements de l’enfant, les bruits de succion ou les cris et les pleurs peuvent fausser l’examen.

Idéalement, si l’enfant dort, l’examen sera plus facile à réaliser et les résultats seront plus fiables. Ce test nous donne une idée de ce que l’enfant entend, mais ne nous permet pas d’obtenir des réponses précises ou encore le type de surdité. En effet, à la fin du test, les résultats nous indiquent seulement soit « réussi » ou « échec ».

Un test indiquant « réussi »

Un test « réussi » signifie que l’enfant a très peu de chance d’avoir une surdité. Cependant, malgré la sensibilité de ce test, il ne nous permet pas de détecter les surdités très légères et légères. De plus, il est toujours possible que l’enfant développe une surdité tardive. Il est donc important de rester attentif et d’observer les réactions de l’enfant au monde sonore ainsi que le développement de sa communication tout au long de son enfance.

Un test indiquant « échec »

Un test nous indiquant « échec », signifie que l’enfant est plus à risque d’avoir une surdité. Cependant, cela ne veut pas nécessairement dire que l’enfant a une surdité. Il est alors important d’assurer un suivi serré avec votre audiologiste tout au long de son développement.

À la suite de chacun de ces types d’évaluation, les résultats sont expliqués aux parents et des recommandations sont suggérées. En fonction des résultats obtenus, une rencontre vers un autre professionnel de la santé auditive peut être requise : médecin ORL, évaluation audiologique complète en présence de deux audiologistes, orthophoniste, centres de réadaptation, audioprothésiste, etc.

Un rapport écrit est également effectué. Il sera remis en main propre ou envoyé par la poste.

NOTE : Il est possible de l’ordre des examens varie en fonction des professionnels ou encore en fonction de la collaboration de l’enfant.

Contactez les audiologistes qui exercent dans les cliniques Lobe Santé auditive et communication pour obtenir de plus amples informations en composant
le 1 866 411-5623.

Visitez le blogue de Lobe en cliquant dès maintenant ici.

Références :
1) Yacullo, W. S. (2009). Assessment of Hearing Loss in Children. Katz, J., Medwetsky, L., Burkard, R. & Hood, L. (Éds), Handbook of clinical audiology: 6th Edition (pp.551-558). Philadelphia: Lippincott Williams & Wilkins.
2) Yacullo, W. S. (2009). Otoacoustic Emissions. Katz, J., Medwetsky, L., Burkard, R. & Hood, L. (Éds), Handbook of clinical audiology: 6th Edition (pp.517-518). Philadelphia: Lippincott Williams & Wilkins.
3) Hurteau, A.-.M. (2007). ORA2250. L’évaluation diagnostique audiologique auprès de la clientèle pédiatrique , Présentation Power Point.
4) Hurteau, A.-.M. (2007). ORA2250. L’évaluation diagnostique audiologique auprès de la clientèle pédiatrique , Présentation Power Point.
5) Audet, V., Gagnon, M., Ghonaim, H., Lessard, J. et Roy, G, (2010). Tests Diagnostiques-Enfants. Dans Audiologie Clinique-Guide de référence pratique (par les étudiants pour les étudiants) (p.37-38). Montréal.