L’audition de votre enfant est-​elle prête pour la rentrée scolaire ?

30 septembre 2012

RentreeScolaire

Le système de communication, chez l’être humain, est construit et développé en fonction du sens de l’ouïe. Il est impossible pour un individu de comprendre si son acuité auditive ne lui permet pas d’entendre. Lors du développement du langage, un enfant sera en mesure de répéter un mot seulement si, au préalable, il a déjà entendu ce mot. C’est donc pourquoi la surdité est un handicap sensoriel à ne pas négliger.

Les troubles auditifs ont un impact négatif sur l’apprentissage et la compréhension du langage. Ils peuvent mener à un isolement psychologique, un retard dans le processus d’apprentissage, voire même à un échec scolaire.

Les recherches suggèrent que plus une surdité est diagnostiquée tardivement, plus le processus de réadaptation sera long et ardu. Plusieurs études démontrent qu’une identification précoce de la surdité ou des troubles auditifs ainsi qu’un support approprié résultent en un meilleur développement scolaire, social et professionnel.

L’Organisation mondiale de la santé rapporte qu’un quart des déficiences auditives adultes ont débuté au cours de l’enfance. On rapporte une incidence aussi élevée que 1 pour 1 000 naissances dans les familles sans antécédents et 15 pour 1 000 pour les enfants ayant une histoire familiale à risque. En Ontario, on rapporte que 4 enfants sur 1 000 naîtront malentendants ou développeront une déficience auditive permanente au cours de la jeune enfance.

L’enfant d’âge scolaire

Dans certains pays industrialisés, la loi prévoit un contrôle médical visuel et auditif lors de l’entrée à la maternelle. Dans notre société québécoise, la responsabilité revient aux parents de s’assurer de la santé auditive de leurs enfants. Neuf fois sur dix, ce sont les parents qui détectent un trouble d’audition chez leurs enfants.

Il est donc important de s’interroger dans les cas suivants :

  • Si votre enfant ne réagit pas à votre voix lorsqu’il ne vous voit pas.
  • Si l’enfant présente un retard de langage important.
  • S’il fait répéter souvent.
  • S’il a un comportement agressif, ou au contraire trop calme, trop réservé.
  • Si l’enfant demande constamment qu’on augmente le volume de la télévision
    ou de la radio.
  • Si l’enfant scolarisé est qualifié comme étant souvent « dans la lune ».
  • Si l’enfant souffre de fatigue extrême à son retour de l’école.
  • Si l’enfant répond aux consignes de façon inadéquate.
  • S’il fait des otites (aiguës ou séreuses) à répétition.

L’otite chronique est une infection de l’oreille moyenne qui peut, si elle est non traitée, engendrer un déficit auditif temporaire ou permanent. Souvent, lorsque l’enfant souffre d’une otite, il se trouve en partie privé de l’information auditive dont il a besoin pour bien comprendre le message. Cette privation sensorielle, même si elle est temporaire, peut interférer dans le processus d’apprentissage de l’enfant en développement.

Peu de temps avant la rentrée scolaire, les parents s’affairent à préparer les enfants afin qu’ils soient bien disposés pour le début de l’année scolaire. D’emblée, les enfants visiteront le dentiste, l’optométriste et même le coiffeur ! Mais qu’en est-il de la santé auditive ? Prenons-nous rendez-vous chez l’audiologiste afin de s’assurer que notre enfant entend tout ce qu’il devrait entendre ?

Une visite chez l’audiologiste vous assurera que votre enfant dispose de tout ce dont il a besoin pour entendre et comprendre ses enseignants !

Si de plus amples renseignements vous sont nécessaires, n’hésitez pas à communiquer avec les audiologistes qui exercent dans les cliniques Lobe. Ils se feront un plaisir de répondre à vos interrogations.

Une bonne année scolaire à tous !