Les écouteurs pour la musique : est-​ce dommageables ?

4 juin 2018

 

 

 

 

 

 

 

Les écouteurs permettent d’apprécier la musique durant les déplacements, au travail, à la salle de gym, dans les temps libres… Que disent nos oreilles d’autant de musique ?

Utiliser des écouteurs de temps à autre à un volume raisonnable ne nous met pas à risque de surdité. Il peut en être autrement pour ceux qui se baladent régulièrement avec de la musique dans les oreilles. En effet, des études comparant l’audition de jeunes adultes suggèrent que l’écoute de la musique avec des écouteurs est parfois associée à une acuité auditive réduite lorsqu’on compte plusieurs heures d’écoute par jour1.

La dose de bruit

Le risque de dommages auditifs permanents, et éventuellement de surdité, dépend de la dose de bruit. D’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 75 dB (décibels) peuvent être nocifs après 8 heures d’exposition. En dessous de la limite recommandée, il n’y a pas de risque de surdité. Un volume supérieur risque d’endommager les oreilles plus rapidement. Le volume maximal des lecteurs de musique dépasse souvent 110 dB, soit le bruit ambiant

lors d’un concert rock. À ce niveau, quelques secondes d’écoute par jour suffisent pour éventuellement causer une surdité. Diminuer le volume et la durée réduit la dose de bruit2.

En milieu bruyant

L’écoute de la musique en contexte bruyant est l’habitude qui inquiète le plus les professionnels. Vous avez peut-être remarqué que lorsque vous écoutez de la musique en joggant, vous avez tendance à élever le volume pour couvrir le bruit de votre respiration ou de la circulation routière. Si la majorité des gens écoutent la musique à un volume sécuritaire dans le calme, le niveau sonore peut devenir nocif même pour des utilisateurs raisonnables lorsqu’ils se trouvent en présence de bruit3. Le centre de conditionnement physique, le métro, l’autobus, l’avion et certains lieux de travail sont d’autres endroits bruyants où les gens se baladent souvent avec des écouteurs dans les oreilles.

L’exposition au bruit dans les loisirs peut être dommageable. L’utilisation raisonnable des écouteurs, tout comme la protection auditive lors des concerts de musique, est un moyen de préserver l’audition à long terme. Si vous pensez avoir une perte auditive ou si vous voulez davantage de conseils, n’hésitez pas à communiquer avec un audiologiste !

 

Charles Riendeau, M.P.A.
Audiologiste exerçant aux cliniques Lobe de
Québec — Saint-Sacrement, Lebourgneuf et Charlesbourg

Références :
1 – Naik, K. et Pai S. « High frequency hearing loss in students used to ear phone music: A randomized trial of 1,000 students » Indian Journal of Otology. 2014. Vol. 20, no 1, 29-32.
2 – Organisation mondiale de la santé. « Critères d’hygiènes de l’environnement 12 – Le bruit » 1980.
3 – Marron, K. H., Sproat, B., Ross, D., Wagner, S. et Alessio, H. « Music Listening Behavior, Health, Hearing and Otoacoustic Emission Levels » International Journal of Environmental Research and Public Health. 2014. Vol. 11, no 8, 7592-7607