Difficultés d’apprentissage : une approche multiple s’impose

22 août 2017, par Martin Fortin

School Bus

 

 

 

 

 

 

 

Les enfants d’âge scolaire avec difficultés d’apprentissage présentent souvent des manifestations communes qui peuvent rendre l’établissement d’un diagnostic plus complexe lorsqu’un seul professionnel est consulté.

Par exemple, un enfant avec un trouble du traitement auditif peut présenter certaines des caractéristiques suivantes :

  • Difficulté en présence de bruit
  • Confusion des mots similaires à l’oral
  • Difficulté à suivre des consignes ou avec l’ordre des consignes
  • Besoin de beaucoup d’organisation et de structure en classe
  • Problèmes de comportement en classe
  • Difficulté à demeurer attentif
  • Faibles capacités de lecture et d’écriture
  • Retard de langage ou de parole
  • Voix monotone

On constate que les manifestations énumérées ci-dessus sont des symptômes que peuvent également avoir les enfants avec un trouble déficitaire de l’attention ou un trouble de langage. De plus, il n’est pas exclu qu’un enfant présente à la fois différentes combinaisons de ces troubles (trouble de traitement auditif, trouble déficitaire de l’attention, trouble de langage), voire les trois simultanément. C’est pourquoi en présence de difficultés d’apprentissage à l’école, mieux vaut faire évaluer les capacités cognitives et attentionnelles en psychologie, les capacités globales de langage en orthophonie et les capacités de traitement auditif en audiologie. Ainsi, il sera plus facile d’élaborer les plans d’intervention et de traitement les plus appropriés à l’élève afin de lui permettre de réussir sa scolarité.

Actions à prendre
Sur le plan auditif, les actions proposées pourraient être des ajustements pour la transmission du son (traitement acoustique des locaux, système MF, etc.), le déploiement de stratégies de communication propres au trouble ou un entraînement auditif personnalisé. Agir avant l’âge de 12 ans est souhaitable puisque les structures auditives sont en maturation pendant cette période.

Il est à noter qu’un enfant avec trouble de traitement auditif a une intelligence dans la normale et a une acuité auditive normale lorsque mesurée à l’audiogramme. Ce trouble serait présent chez 3 à 5 % des enfants d’âge scolaire, touche davantage les garçons et est souvent associé à une histoire d’otites à répétition en bas âge ou à des antécédents familiaux1. Les évaluations des capacités de traitement auditif se font à partir de l’âge de 6 ans. Un audiogramme normal est requis avant de poursuivre l’investigation. Le nombre et la durée des visites varient selon l’âge.

Pour en savoir davantage, consultez un audiologiste.

Le saviez-vous?
Le service d’évaluation des troubles de traitement auditif est offert par certains audiologistes exerçant dans les cliniques Lobe. Appelez au 1 866 411-5623 pour un rendez-vous !

Référence :
  1. CHERMAK, G. D. et MUSIEK, F. E. Central auditory processing disorder : new perspective. Singular Publishing Group, 1997.