Stratégies pour mieux comprendre avec des appareils auditifs

15 novembre 2009
Des stratégies pour mieux comprendreLes personnes malentendantes et leur entourage sont régulièrement confrontés à des bris de communication. Les appareils auditifs aident à mieux entendre, mais ne sont pas toujours suffisants. Des stratégies de communication peuvent donc aider à améliorer la compréhension. Celles-ci sont une responsabilité partagée entre chacun des interlocuteurs.

Voici quelques exemples

  • Signifiez à votre interlocuteur que vous avez un problème d’audition. Demandez-lui d’attirer votre attention lorsqu’il désire vous parler. Vous serez ainsi mieux disposé à écouter.
  • Rapprochez-vous à une distance de un à deux mètres puisque le son qui voyage dans l’espace perd de l’intensité.
  • Parlez face à face, ce qui vous permettra d’avoir accès aux indices du visage, principalement dans le but de lire sur les lèvres. Pour l’interlocuteur, il est important de bien articuler mais sans exagérer et de parler lentement.
  • Le bruit ambiant est sans contredit l’ennemi juré de la communication. Dans la mesure du possible, il ne devrait pas y avoir d’autres bruits environnants (ex. : hotte, robinet, lave-vaisselle, autres conversations, etc.).
  • Choisissez votre emplacement (ex. : au restaurant), ce qui peut également favoriser l’écoute.
  • En dernier recours, demandez de répéter le message. L’utilisation de gestes peut aussi aider. Sachez aussi que crier n’est pas du tout aidant. Il suffit parfois de seulement élever un peu la voix.

Ces stratégies sauront certainement apporter un plus à votre compréhension. Il est évident que celles-ci demandent un effort de votre part et également des gens qui vous entourent, mais elles demeurent indispensables. N’hésitez pas à consulter votre audiologiste qui exerce dans les cliniques Lobe Santé auditive et communication pour obtenir plus d’information.

Conseils pour faciliter la communication

Conseils à l’entourage

  • Je parle dans la même pièce que la personne avec un problème auditif.
  • J’attire son attention avant de commencer à lui -parler (je nomme son nom, je lui touche, etc.).
  • Je me rapproche et je me place face à elle pour -faciliter la lecture labiale.
  • Je parle clairement et lentement, mais sans exagérer.
  • Je ne crie pas.
  • Je reprends autrement les mots non compris.
  • Je coupe les bruits autour de nous (télévision, radio, etc.).
  • Je fais des gestes naturels et j’évite de cacher mes lèvres avec mes doigts, un crayon, etc.
  • Je dis de quel sujet je vais parler et je signale les changements de sujets.
  • Je pose des questions.

Conseils aux malentendants

  • Je porte mes appareils auditifs.
  • J’exprime que j’ai de la difficulté à comprendre.
  • Je me place face à la personne qui me parle et je regarde ses lèvres. Je l’observe.
  • Je coupe les bruits autour de nous (télévision, radio, etc.).
  • Je m’assure qu’il y a un bon éclairage sur le visage de la personne à qui je parle.
  • Je m’informe du sujet dont on parle.
  • Dans une réunion, je demande aux personnes de parler une à la fois.
  • Je demande de parler lentement.
  • Je pose des questions.