Dépistage de la surdité chez les nouveau-​nés par les émissions oto-​acoustiques

15 mai 2009
Dépistage de la surdité par les émissions oto-acoustiquesEn sachant que le taux de surdité permanente chez les nouveau-nés se situe entre deux à trois par 1000 naissances (Vohr, 2003), êtes-vous certain que votre enfant vous entend ?

La déficience auditive est le déficit sensoriel le plus fréquent chez l’enfant. Ses conséquences sur le développement du langage et de la communication sont importantes. Invisible chez le nouveau-né, elle peut passer inaperçue aux yeux des parents. Ce n’est généralement que lorsque l’on décèle un retard dans le développement de l’enfant que le parent consulte un professionnel. Encore aujourd’hui, sans dépistage auditif, il est fréquent de constater que la déficience auditive ne soit découverte que vers l’âge de deux ans et demi lorsque d’autres retards (entre autres un retard de langage) sont observables.

En effet, la période entre zéro et six mois est critique pour le développement des habiletés auditives et des prérequis au langage. L’absence de stimulation auditive durant cette période expose l’enfant à un retard potentiel au niveau de son développement.

Il faut savoir que les déficiences auditives peuvent être présentes à la naissance ou apparaître tardivement. La déficience auditive peut toucher :
  • le développement du langage,
  • le comportement de l’enfant,
  • la socialisation,
  • le développement cognitif,
  • les apprentissages.

Certains facteurs de risques de surdité sont à surveiller dès la naissance de l’enfant. Une évaluation auditive est nécessaire si l’enfant a des antécédents familiaux de surdité, s’il est né prématurément, s’il a souffert d’asphyxie sévère ou d’une infection à la naissance. De plus, vous devriez consulter s’il ne semble pas réagir à certains bruits ou voix ou s’il présente un retard de langage.

Vous serez cependant rassuré d’apprendre qu’un possible problème d’audition peut être décelé dès la première semaine de vie de votre enfant.

Le principal avantage du dépistage néonatal est de permettre la détection et le traitement précoce de la perte auditive.

En quoi consiste ce dépistage néonatal de l’audition ?

L’objectif d’une évaluation audiologique pédiatrique permet de faire état de l’intégrité du système auditif et d’en préciser un diagnostic. L’audiologiste dirigera ensuite l’enfant et la famille vers les ressources appropriées afin d’établir le plan de traitement et d’intervention requis (orthophonie, traitement médical, appareillage, suivi audiologique, réadaptation) en vue du meilleur développement de l’enfant en ce qui concerne son développement cognitif, social, communicationnel et affectif. Afin d’atteindre ces objectifs, l’audiologiste peut évaluer l’enfant âgé d’au moins six mois grâce à un test d’audiométrie par renforcement visuel. Cependant, cette méthode n’est pas suffisamment fiable pour les nourrissons de quelques semaines. L’évaluation audiologique doit donc se baser sur des mesures physiologiques stables telles les émissions oto-acoustiques (ÉOA), sans douleur pour l’enfant. Cet outil diagnostique est fiable, rapide et permet de mesurer les réponses d’une partie de l’oreille interne des nouveau-nés. Ce test consiste à insérer, dans le conduit auditif de l’enfant, une petite sonde qui enverra un son dont l’écho en sera mesuré. Les ÉOA permettent alors de vérifier plusieurs fréquences et d’éliminer une perte modérée à profonde. Chaque oreille est mesurée séparément. Ce simple examen peut être effectué alors que l’enfant est endormi; le dépistage de chaque oreille sera évalué en moins de 30 secondes.

Finalement, sachez que ce test est simple, rapide et surtout effectué dans le meilleur intérêt de votre enfant.