Dans la voiture

15 avril 2016

Dans la voiture

Aux dires des personnes malentendantes, la communication dans une voiture est une des situations d’écoute les plus difficiles. En effet, il y a beaucoup de bruit dans une voiture (ex. :  bruit du moteur, pneus sur la chaussée, système de ventilation, radio, bruit du vent, pluie, essuie-glaces ). Ces bruits masquent la parole, tant pour les personnes malentendantes que pour les personnes qui ont une bonne audition. Si la personne malentendante conduit la voiture, elle peut difficilement s’aider des indicateurs visuels de la parole (comme le  mouvement des lèvres, les expressions faciales, les gestes ), et elle doit se fier uniquement à ce qu’elle entend.

Une étude menée par Meston et coll. ( 2011 ) a révélé que la communication dans la voiture est une bonne occasion d’avoir des conversations importantes ou intimes. Ainsi, les participants malentendants se disaient frustrés, embarrassés et « laissés de côté » lorsqu’ils étaient incapables de bien comprendre une conversation en conduisant une auto, d’où l’importance d’utiliser des stratégies efficaces pour améliorer la communication et rendre l’expérience de conduite plus agréable.

Pour la personne malentendante

Avant de partir :

  • Si les passagers ne sont pas au courant de vos difficultés à entendre, informez-les;
  • Vérifiez votre trajet;
  • Imprimez une copie du trajet et remettez-la à votre « copilote » afin qu’il puisse vous donner les indications;
  • Partez à l’avance pour éviter le stress d’être en retard;
  • Si vous conduisez et qu’il y a plusieurs passagers, invitez la personne avec qui vous parlerez le plus à s’asseoir à l’avant avec vous;
  • Si vous êtes passager, assoyez-vous près de la personne avec qui vous parlerez le plus.

Dans la voiture :

  • Attendez d’être à un arrêt ou à un feu rouge pour demander des détails sur le trajet;
  • Lorsque vous voulez parler, diminuez le bruit et éliminez les distractions :
    • réduisez l’intensité du système de ventilation (climatisation ou chauffage) ou éteignez-le;
    • réduisez le volume de la radio ou éteignez-la;
    • fermez les fenêtres du véhicule;
  • Si vous possédez des appareils auditifs, utilisez-les :
    • demandez à votre copilote de porter le microphone compatible avec vos appareils auditifs;
    • demandez à votre copilote d’utiliser le microphone de votre amplificateur personnel;
  • Au besoin, stationnez votre véhicule dans un endroit sécuritaire si vous devez avoir une conversation importante.

Pour l’interlocuteur

  • Si la personne malentendante conduit et qu’une situation se présente où elle a besoin de plus de concentration, évitez :
    • les conversations non essentielles;
    • de faire des bruits inutiles;
  • Parlez un peu plus fort, mais sans crier;
  • Répétez ce qui a été mal compris;
  • Utilisez des phrases courtes et simples;
  • Si la personne malentendante possède un microphone externe ou un amplificateur personnel qui communique avec ses appareils auditifs, utilisez-le pour faciliter la communication.

Lorsque vous donnez les indications à la personne malentendante

  • Soyez le plus concis possible;
  • Profitez des moments où le véhicule est arrêté pour donner vos indications et donnez-les un peu à l’avance;
  • Fournissez des indicateurs visuels en pointant vers la direction à suivre;
  • Au besoin, suggérez-lui de stationner le véhicule dans un endroit sécuritaire pour converser.

Différentes stratégies liées à ce sujet pourraient également vous intéresser :


Dans le métro
À l’aéroport
Service à l’auto
Dans le train

Retour aux stratégies de communication