Connaissez-​vous les troubles de prononciation ?

15 août 2008, par Martin Forest
Vous connaissez une personne qui parle sur le bout de la langue ou qui « zézaie » ? Peut-être parlez-vous vous-même sur le bout de la langue ? Si ce problème vous ennuie ou gène vos proches, sachez qu’il est possible d’améliorer votre prononciation en consultant un orthophoniste.

L’orthophoniste est le professionnel de la santé qui est spécialisé dans l’évaluation et le traitement des troubles du langage, de la parole, de la voix et de la déglutition. Il travaille auprès des adultes ou des enfants qui ont des difficultés persistantes de prononciation.

Avoir des difficultés à prononcer les sons « s » et « z » représente un trouble de la communication en ce sens qu’il rend notre parole différente et envoie ainsi un message inadéquat à notre interlocuteur. La parole reflétant notre personnalité, une fausse image de nous-même peut être suggérée par le biais de notre prononciation. Par exemple, parler sur le bout de la langue peut être associé à « parler en bébé » chez un enfant ou encore correspondre à quelqu’un d’efféminé chez un adulte. Comme ce problème se traite efficacement dans la majorité des cas, considérer une intervention orthophonique peut faire une différence réelle dans votre vie et pour votre estime de soi.

Notez qu’il est normal que certaines difficultés surviennent pendant le développement de la parole chez les enfants. Ceux-ci doivent apprendre tout un système de sons, pour en faire des mots et, de plus, ils doivent apprendre à bouger leurs articulateurs minutieusement afin de produire ces sons de la façon la plus juste possible.

Il est fréquent d’entendre chez l’enfant des changements de sons, par exemple un « sa » plutôt qu’un « chat » ou encore un « toleil » au lieu d’un « soleil ». Ces transformations sont donc normales à une certaine période. À la suite de ce développement normal, si l’enfant d’âge scolaire, l’adolescent ou l’adulte a toujours de la difficulté à prononcer certains sons, généralement le « s » et le « z », parfois le « ch » et le « j », on peut alors parler de troubles d’articulation (synonyme de troubles de prononciation).

Lors de la rééducation orthophonique, l’orthophoniste tentera d’améliorer le placement de votre langue pendant la production des sons qui ne sont habituellement pas adéquatement prononcés. Il débutera d’abord par des mots courts, et ce, jusqu’à la conversation, tout en s’assurant que vos organes de la parole soient dans le meilleur état possible.

Que votre problème de prononciation soit sévère ou léger, qu’il diminue votre intelligibilité ou qu’il soit purement esthétique, n’hésitez pas à consulter s’il vous incommode, puisque la santé de votre parole est importante !