Communication avec les membres de l’entourage

15 avril 2016

Communication

La communication à la maison

Les maisons modernes ne sont pas toutes adaptées aux besoins particuliers des personnes malentendantes. Il y a trois facteurs importants qui peuvent influencer votre compréhension à la maison : l’éclairage, la disposition du mobilier et les bruits environnants.

Pour la personne malentendante

Éclairage :

  • Choisissez des luminaires qui éclairent tout le visage :
    • installez des plafonniers au lieu de lampes conventionnelles au niveau des yeux;
    • privilégiez les lampes hautes et sur pied ( lampe torchère );
  • Favorisez la lumière naturelle;
  • Avec une personne malentendante : la personne malentendante doit s’asseoir dos à la fenêtre de sorte que la lumière illumine le visage de son interlocuteur;
  • Avec plusieurs personnes malentendantes : placez les chaises de sorte qu’elles soient face à face, et que la lumière provienne du côté.

Disposition du mobilier :

  • Assurez-vous que les fauteuils et les chaises sont à une distance maximale de 6 pieds les uns des autres;
  • Placez les fauteuils ou les chaises de façon à ce que chaque personne puisse voir le visage des autres;
  • Évitez les conversations d’une pièce à une autre ( ou d’un étage à un autre ). Demandez à votre interlocuteur de venir dans la même pièce que vous.

Bruits environnants :

  • Fermez les portes des pièces où il y a du bruit;
  • Éteignez ou réduisez le son de la télévision, de la radio et de la chaîne stéréo;
  • Demandez aux enfants d’aller jouer au sous-sol ou dans leur chambre;
  • Faites fonctionner les électroménagers bruyants la nuit ( laveuse, lave-vaisselle, etc. );
  • Si le trafic ou le bruit extérieur est un problème, fermez les fenêtres ou les portes, ou déplacez-vous dans un endroit plus calme dans la maison.

En plus des conseils ci-haut, vous pouvez, comme personne malentendante, utiliser d’autres stratégies :

  • Si vous possédez des appareils auditifs, utilisez-les;
  • Lorsque quelqu’un vous parle, arrêtez ce que vous faites et regardez-le;
  • Soyez attentif lorsque l’autre personne vous parle;
  • Demandez à votre interlocuteur :
    • de vous regarder lorsqu’il vous parle ( pour observer les mouvements de ses lèvres et ses expressions faciales);
    • de vous dire le sujet général;
    • de parler plus lentement, un peu plus fort et sans crier;
    • de dire les choses autrement, d’écrire les informations importantes sur un bout de papier.

Pour l’interlocuteur

  • Assurez-vous d’avoir l’attention de la personne malentendante avant de lui parler. Par exemple, touchez-lui l’épaule, allumez et éteignez rapidement les lumières de la pièce;
  • Approchez-vous de la personne malentendante ( ne lui parlez pas d’une autre pièce ou d’un autre étage );
  • Parlez clairement, d’une voix normale et de façon naturelle;
  • Parlez-lui face à face de sorte qu’elle puisse voir vos lèvres et les expressions de votre visage;
  • Éliminez le bruit de fond avant de vous adresser à elle. Par exemple, fermez la télévision ou la radio, ou éteignez le son;
  • Portez attention à l’éclairage, de sorte que la personne malentendante puisse bien voir votre visage;
  • Dites les choses différemment si la personne malentendante n’a pas bien compris ( en changeant les mots ou les phrases, en ajoutant un geste );
  • Avertissez la personne malentendante lorsqu’il y a un changement brusque de sujet ou si la conversation est interrompue par un événement soudain;
  • Mettez l’information importante par écrit.

Différentes stratégies liées à ce sujet pourraient également vous intéresser :