Choisir des appareils auditifs : CIC ou RIC ?

15 février 2009
Choisir des appareils auditifs : CIC ou RIC ?
Pour les personnes malentendantes, les appareils auditifs modernes ne visent plus uniquement à pallier un handicap auditif, mais bel et bien à améliorer leur qualité de vie en cherchant à cibler leurs besoins en matière de confort, de rendement et d’esthétique. Dans cet ordre d’idées, votre audioprothésiste peut vous aider à choisir l’appareil auditif le plus susceptible de répondre à vos besoins. Sachez qu’il existe aujourd’hui deux types populaires d’appareils auditifs : CIC (completely in the canal) et RIC (­receiver in the canal). Chacun vous propose des avan­­­tages bien spécifiques.

Bien qu’à première vue les types CIC et RIC soient des appareils auditifs très différents, ils ont pourtant plusieurs points en commun.

Premièrement, les deux vous offrent la possibilité d’accéder à des multi-mémoires à l’aide de boutons-poussoirs permettant de modifier le traitement du signal sonore afin de favoriser la compréhension de la parole et de maximiser votre confort (auditif) au gré de vos activités, dans des environnements sonores complètement différents. Le circuit numérique des appareils auditifs réagira de sorte que l’amplification se fera différemment selon que vous vous trouvez dans une salle de quilles ou à un souper en famille.

Deuxièmement, les types CIC et RIC sont tous deux des appareils auditifs alliant l’esthé­tique et l’efficacité. Le premier se dissimule complètement dans le conduit auditif, alors que le second possède un tube fin et très discret ainsi qu’un boîtier se situant derrière l’oreille et dont la couleur peut s’agencer avec celle de votre peau ou de vos cheveux.

Finalement, grâce à la technologie numérique, ces appareils auditifs possèdent un réducteur de bruit qui vise à optimiser le confort en milieu bruyant. En diminuant les bruits compétitifs, le réducteur de bruit aide à une meilleure compréhension de la parole en milieu bruyant.

AVANTAGES ET LIMITES DE CHACUN DES APPAREILS AUDITIFS

CIC

Puisque l’appareil auditif de type CIC se dissimule complètement dans l’oreille, il est très discret. Par contre, vu sa petite taille, l’autonomie de la pile est moins avantageuse, ce qui vous obligera à changer la pile plus souvent. Également, ce type d’appareil auditif peut provoquer une sensation de bouchon dans l’oreille (effet d’occlusion), un peu comme lorsque vous parlez en vous bouchant les oreilles.

RIC

L’appareil auditif de type RIC est légèrement plus gros, ce qui permet de loger des microphones directionnels. Ces microphones ont l’avantage d’amplifier exclusivement la source sonore se situant directement face à vous. Les autres bruits ambiants ne seront pas amplifiés par l’appareil auditif – vous les entendrez donc plus ou moins forts selon le degré de votre perte auditive. Cette particularité vous permettra de vous concentrer plus aisément sur la conversation en cours et d’être moins gêné par les bruits et conversations environnantes, comme dans les restaurants. L’appareil auditif étant constitué de deux parties, l’une dans l’oreille et l’autre derrière l’oreille, cela laisse plus d’espace pour loger une pile plus grosse, donc avec une plus grande autonomie. Enfin, puisque seul l’écouteur est situé dans le conduit auditif (et non l’ensemble du circuit), il n’y a pas d’effet d’occlusion. Cela améliore grandement le confort et l’acclimatation à l’appareil auditif.

En résumé, ces deux types d’appareils auditifs sont d’excellents produits. Il est important de noter que le choix vous appartient et nous vous conseillerons en fonction de vos habitudes de vie et de votre audiogramme. Le meilleur appareil auditif est celui que vous désirez porter.