Au rythme des élèves

10 novembre 2016

18-ChrisMorissette

« L’École oraliste, c’est une belle école, une belle énergie. Il y a beaucoup d’écoles où les enseignants sont dévoués, mais là il y a une petite coche de plus. On dirait que ce sont tous leurs enfants. C’est une grosse famille. » Christian Morissette

La relation humaine avant tout

Un enseignement adapté aux difficultés des élèves ayant une surdité, voilà ce qu’offre l’École oraliste de Québec pour enfants malentendants ou sourds. Il y a quelques années, des cours de batterie ont été instaurés, transformant le trop-plein d’énergie d’un élève en énergie positive. C’est avec bonheur que M. Morissette enseigne depuis la batterie à cette école.

La musique a permis aux enseignants de constater une amélioration dans le comportement des élèves. De plus, ils développent une discipline hors pair puisque les cours de musique exigent des efforts et une présence selon un horaire établi, même si l’idée de jouer dehors est parfois plus alléchante que de suivre un cours.

Les enseignants et la direction travaillent en collaboration et s’assurent de trouver le milieu idéal permettant aux jeunes d’évoluer. Pour M. Morissette, c’est avant tout la relation avec les élèves qui l’interpelle. De fait, bien qu’il veuille les faire avancer musicalement, il est conscient que la batterie leur permet de se défouler. Il priorise ainsi la relation humaine à l’instrument.

Deux fois par année, les élèves offrent des prestations impressionnantes et émouvantes, devant parents et amis, permettant de rappeler à tous que la surdité n’est pas un obstacle.

Se protéger les oreilles : un essentiel !

Lorsqu’il donne des cours de batterie, M. Morissette utilise des protecteurs auditifs moulés pour protéger son audition. Il a commencé à les porter graduellement, puis il s’est habitué à les avoir à chaque prestation et lors des cours de musique. Il lui arrive même d’oublier qu’il les porte !

Ces embouts pour musiciens contrôlent le niveau de décibels et lui permettent de bien entendre ses collègues tout en protégeant son ouïe. Aujourd’hui, il ne pourrait s’en passer. Il est d’ailleurs d’avis que c’est un élément que les musiciens devraient mieux connaître, pour le bien de leur audition.

À propos de Christian Morissette

Plus jeune, M. Morissette rêvait de jouer de la batterie. C’est à l’âge de 18 ans qu’il a décidé d’acheter une batterie et de suivre des cours privés. À 25 ans, il a eu la révélation ultime : il devait et voulait vivre de sa musique. Il a fait un DEC en musique au Campus Notre-Dame-de-Foy. Depuis, en plus de faire des prestations musicales, il donne des cours privés dans son studio à une clientèle variée et dans certaines écoles. Au fil du temps, l’enseignement est aussi devenu une passion. En 2011, après avoir constaté un manque de méthodes complètes pour batterie, M. Morissette a écrit le Guide de la batterie. Cet ouvrage, destiné aux batteurs de tous les styles, lui a valu une belle reconnaissance.

Pour le batteur, l’interaction avec les gens est tout aussi importante que la musique. D’ailleurs, il priorise le plaisir de jouer de la batterie et la relation avec les autres musiciens au style de musique. Ne soyez pas étonné de le voir à une prestation de pop-rock un soir et à un concert d’un autre style le lendemain !

www.chrismorissette.com

www.ecoleoraliste.qc.ca