Apprendre à lire et à écrire : ça se prépare bien avant l’école!

10 février 2015, par Pascal Lefebvre

Lire et écrire

L’éveil à la lecture et à l’écriture est une étape essentielle pour préparer les enfants aux apprentissages scolaires. Les chercheurs ont identifié quatre habiletés clés que nos petits devraient développer pendant cette période et qui font une différence significative.

De bonnes habiletés en langage oral et une familiarisation avec les livres avant l’entrée en classe maternelle préparent l’enfant à apprendre à lire et à écrire plus facilement.

1- Découvrir le langage écrit

C’est en lisant et en écrivant en présence de l’enfant que nous lui faisons découvrir les rouages du code écrit et développons sa conscience de l’écrit. En disant à voix haute pourquoi nous lisons ou écrivons, nous lui montrons l’utilité de l’écrit. En suivant avec son doigt le texte lorsque nous lisons, nous lui montrons comment fonctionne l’écrit. En attirant son attention sur les lettres de l’alphabet et en prenant le temps de les nommer lorsque nous les voyons ou les écrivons, nous lui apprenons à quoi ressemble l’écrit.

2- Jouer avec le langage oral

Il est aussi important d’aider les enfants à prendre conscience que leur langage oral est composé de syllabes et de sons (phonèmes). C’est en jouant à couper les mots en syllabes, à comparer les mots pour vérifier s’ils riment ensemble ou encore s’ils commencent par le même son que nous pouvons les guider afin de découvrir leur langage sous un nouvel angle et développer leur conscience phonologique.

3- Enrichir son langage

Les livres ne parlent pas exactement de la même façon que nous. Dans les livres, nous retrouvons des mots, des expressions et des tournures de phrases que nous utilisons très peu lorsque nous parlons dans la vie de tous les jours. En lisant à voix haute ce qui est écrit dans les livres d’histoires pour enfants, nous exposons les enfants à un niveau de langage plus soutenu : l’écrit.

4- Utiliser le langage pour réfléchir

Lorsque nous lisons une histoire, nous pensons à plusieurs choses, sans qu’elles soient écrites dans le texte. Pour aider les jeunes enfants à développer cette habileté à faire des inférences, il faut penser à voix haute pendant que nous leur lisons des histoires. Par exemple, nous pouvons arrêter notre lecture pour discuter des sentiments des personnages, des raisons pour lesquelles les événements arrivent ou encore prédire ce qui va arriver.

Bref, les activités d’éveil à la lecture et à l’écriture réalisées à la maison et à la garderie sont une étape essentielle pour favoriser les apprentissages académiques. On commence aujourd’hui ?

Consultez un orthophoniste : www.ooaq.qc.ca
Pour en savoir plus :
-http://www.puq.ca/catalogue/livres/langage-litteratie-chez-enfant-service-garde-1705.html
-http://www.mels.gouv.qc.ca/organismes-communautaires/organismes communautaires/eveil-a-la-lecture-et-a-lecriture
-http://ele-sgms.ca

L'auteure:

 

Dans un objectif de conformité, les termes appareils auditifs sont préférés
à ceux de prothèses auditives.