Appareils auditifs adaptés à ses besoins

23 avril 2015, par Charles Halluin
Appareils auditifs adaptés à la realité
Avant de choisir un type d’appareils auditifs, il est primordial de dresser un portrait juste de ses habitudes de vie et de ses besoins. En effet, un jeune pompier malentendant n’aura pas les mêmes besoins qu’une personne âgée en perte d’autonomie. Pour faire un choix judicieux, demandez l’aide de votre audioprothésiste.

Pour vous aider dans votre réflexion, voici les trois facteurs importants à considérer avant de faire un choix final.

Vos besoins

Il faut savoir qu’une perte d’audition sévère nécessite un appareil auditif plus puissant qu’une perte légère ou modérée. Quelqu’un qui travaille dans un milieu où l’eau est omniprésente et qui doit absolument bien entendre (ex. : notre jeune pompier), devra privilégier l’imperméabilité à l’eau de l’appareil auditif au lieu de l’esthétisme. Dans un autre contexte, un patient qui souhaite utiliser des accessoires tels qu’une télécommande, un transmetteur Bluetooth intégré pour cellulaire, un téléviseur ou un microphone pour conférence devra choisir un type d’appareils auditifs particulier.

Vos attentes

Si vous souhaitez avoir la Formule 1 des appareils auditifs mais que vous disposez d’un budget restreint, il vous faudra certainement faire un compromis. D’un autre côté, si vous êtes un travailleur qui participe à de nombreuses conférences et réu­nions, vous aurez besoin d’appareils auditifs perfectionnés offrant un rendement grandement supérieur à celui d’autres appareils auditifs, qui conviendraient pourtant très bien à une personne retraitée.

Votre budget

En général, plus un bien est performant, plus son coût sera élevé, et les appareils auditifs n’échappent pas à cette loi…C’est là que votre audioprothésiste entre en scène : il vous conseillera adéquatement de sorte que vous fassiez le meilleur investissement. Ses connaissances techniques, sa formation et son expérience font de lui le professionnel de l’audition et la personne la mieux placé(e) pour vous guider parmi les différents modèles et marques sur le marché.

Le choix final

Évidemment, le choix final vous revient toujours. Une de mes patientes, âgée de 100 ans, voulait la « Cadillac des Cadillac » en matière d’appareils auditifs. Même si elle aurait pu opter pour un modèle moins dispendieux offrant moins d’options, elle m’a dit « Tu sais mon p’tit gars, à l’âge que j’ai, je veux ce qu’il y a de mieux pour entendre!  » Comme quoi l’appareil auditif le mieux adapté est celui que l’on veut bien porter!

À l’inverse, certains patients sur le marché du travail, qui devraient normalement porter deux appareils auditifs de milieu de gamme ou mieux, choisissent pourtant d’acheter un seul appareil auditif d’entrée de gamme afin d’économiser pour un voyage, par exemple. Au final, le rôle de l’audioprothésiste n’est pas de juger les priorités des gens, mais plutôt de les conseiller pour s’assurer qu’ils fassent un choix éclairé qui respecte leurs besoins, leurs attentes et leur budget.

Si vous souhaitez être conseillé dans le choix d’appareils auditifs adaptés à votre style de vie, consultez un audioprothésiste.