Appareillage auditif ouvert : avec ou sans écouteur dans l’oreille ?

15 février 2010

Les appareillages auditifs de type ouvert ont rapidement prouvé leur efficacité et représentent maintenant une vaste portion des appareillages actuels.

Historiquement, les appareils auditifs de type ouvert ont été conçus pour les pertes en hautes fréquences de degré léger à modéré, avec une audition dans la limite de la normale en basses fréquences. Dans le passé, les personnes atteintes de ce type de perte auditive éprouvaient beaucoup d’inconfort avec le port d’appareils auditifs situés dans le conduit auditif en raison de l’effet d’occlusion : sensation d’oreilles bouchées avec modification de sa propre voix. L’utilisation des appareils auditifs ouverts a permis de régler ce type de problème.

APPAREILLAGE AUDITIF OUVERT : AVEC OU SANS ÉCOUTEURS DANS L'OREILLE

La première génération d’appareils auditifs ouverts consistait à faire l’usage d’un appareil de type contour d’oreille (derrière le pavillon) avec un tube mince et un dôme ouvert (petit embout souple). L’écouteur demeurait situé dans l’appareil contour d’oreille.

La clientèle malentendante ayant une perte auditive de degré plus importante en hautes fréquences (un plus grand besoin en amplification) souhaitait pouvoir en faire également l’usage. C’est ainsi que la deuxième génération d’appareils auditifs ouverts est apparue (RITE : « receiver in the ear »). Sa principale différence avec la génération précédente est l’emplacement de l’écouteur.

En effet, l’écouteur est maintenant logé dans le conduit auditif et relié à l’appareil auditif par un tube fin dans le but de réduire l’effet Larsen ou rétroaction acoustique (le son émis par l’émetteur est capté par le récepteur qui le retransmet amplifié à l’émetteur créant ainsi un sifflement). La position de l’écouteur à proximité du tympan permet l’appareillage auditif des surdités de degré plus importantes en fournissant un gain plus élevé en amplification.

L’usage de dômes occlus ou de coquilles sur mesure fermées permet l’augmentation du degré d’amplification en hautes fréquences, mais aussi l’amplification des basses fréquences. La multitude de choix disponibles dans les dômes ou les coquilles procure ainsi une marge d’ajustement plus flexible adaptée à vos besoins spécifiques.

À CHAQUE PERTE SON DÔME OU SA COQUILLE

Certains modèles d’appareils auditifs de type ouvert sont disponibles par le programme de la RAMQ. Ces modèles font partie de la première génération. Ils sont munis d’un tube fin avec dôme flexible et l’écouteur est toujours situé dans l’appareil auditif. Les coquilles ouvertes sur mesure ne sont pas défrayées par la RAMQ. La CSST et les Anciens Combattants défraient le coût de la seconde génération d’appareils auditifs de type ouvert (RITE), soit avec l’écouteur situé dans le conduit auditif ainsi que les coquilles sur mesure.

En conclusion, la seconde génération, le modèle RITE (avec écouteur dans le conduit auditif), offre une plus grande flexibilité d’amplification, davantage de puissance et une qualité sonore supérieure à celle de la première génération. Ce modèle peut ainsi convenir à un plus grand nombre de degrés de perte auditive. Il combine à la fois esthétique et puissance tout en bénéficiant des dernières technologies (compatibilité Bluetooth, etc.), et ce, pour une meilleure satisfaction de l’utilisateur.