Acouphènes et problèmes de mâchoire

26 mai 2017, par Olivier Richer

acouphene-machoire

 

Les acouphènes représentent l’une des principales raisons de consultation en audiologie. Pour cause, environ 15 % de la population adulte en ont à un moment ou un autre de leur vie. Les acouphènes sont un symptôme complexe dont les causes sont multiples. Malgré le fait qu’il s’agisse d’une sensation auditive, les acouphènes peuvent être provoqués par un problème à une partie du corps humain autre que les oreilles, comme la mâchoire.

Les acouphènes et les nombreuses causes possibles

Les acouphènes sont décrits comme étant la perception d’un son (dans les oreilles ou dans la tête) sans que celui-ci soit présent dans l’environnement sonore. Il s’agit d’une sensation sonore dont les caractéristiques (intensité, sonorité, durée, etc.) varient d’une personne à l’autre.

À l’instar des caractéristiques, il existe une panoplie d’éléments pouvant causer des acouphènes. La surdité et l’exposition à des niveaux élevés de bruit constituent les causes les plus fréquentes des acouphènes. Toutefois, les acouphènes peuvent également être causés par des problèmes qui n’ont rien à voir avec le système auditif.

Parmi les causes « non auditives », on trouve en tête de liste les problèmes à la mâchoire. En effet, il s’agirait de la troisième cause d’acouphènes après la surdité et l’exposition au bruit. Alors qu’environ 15 % de la population générale présentent des acouphènes, cette proportion atteindrait jusqu’à 60 % chez les personnes souffrant de problèmes à la mâchoire.

Mâchoire et acouphènes

Les problèmes à la mâchoire dont il est question ici sont de deux types, soit musculaire et articulatoire. Plus précisément, les structures impliquées sont les muscles de la mastication et l’articulation temporo-mandibulaire (articulation qui unit la mâchoire au crâne).

Les symptômes les plus fréquemment rapportés dans les problèmes à la mâchoire sont les douleurs au niveau des muscles ou de l’articulation, les bruits provenant de l’articulation et les limitations dans le mouvement de la mâchoire.

Certaines caractéristiques particulières ont pu être observées dans les cas d’acouphènes liés aux problèmes de la mâchoire. D’abord, les acouphènes sont, la majorité du temps, entendus du même côté que les problèmes à la mâchoire. Ensuite, les mouvements de la mâchoire peuvent modifier la perception des acouphènes. Par exemple, une personne ayant des acouphènes en lien avec des problèmes à la mâchoire verra ses acouphènes être modifiés durant la mastication lors d’un repas.

Évaluation et traitement

La complexité des acouphènes nécessite que le processus d’évaluation soit pris en charge par des professionnels qualifiés. Par leurs vastes connaissances sur les acouphènes, les audiologistes sont bien outillés pour poser les bonnes questions, faire passer les tests nécessaires et diriger les patients vers les bonnes ressources, comme dans les cas des personnes qui souffrent conjointement d’acouphènes et de problèmes à la mâchoire.

Tout comme pour les acouphènes, les problèmes à la mâchoire doivent être évalués par des professionnels qualifiés, tels que les dentistes, pour en confirmer la présence et en déterminer la cause. Certains physiothérapeutes ont également une expertise en la matière. Selon la problématique, des traitements peuvent être proposés, permettant ainsi de réduire, voire d’éliminer, les symptômes. À ce sujet, des recherches récentes ont montré une diminution des acouphènes à la suite des traitements reçus pour les problèmes à la mâchoire, et ce, chez une majorité de gens. Il s’agit là de résultats intéressants qui devraient inciter les personnes souffrant à la fois d’acouphènes et de problèmes à la mâchoire à consulter pour trouver des réponses et de l’aide.

Consultez un audiologiste pour en savoir davantage sur les acouphènes !

Références :
Lina-Granade G, Truy E, Ionescu E, Garnier P, Thai Van H. « Acouphènes et articulation temporo-mandibulaire : état des connaissances » Rev Stomatol Chir Maxillofac Chir Orale. 2016. 117 (6) : 458-462.
Manfredini D, Olivo M, Ferronato G, Marchese R, Martini A, Guarda-Nardini L. « Prevalence of tinnitus in patients with different temporomandibular disorders symptoms » Int Tinnitus J. 2015. 19(2):47-51.
Buergers R, Kleinjung T, Behr M, Vielsmeier V. « Is there a link between tinnitus and temporomandibular disorders? » J. Prosthet Dent. 2014. Mar;111(3):222-7.