45 millions…

7 mars 2016, par Jacques Erpelding
Transistors
Non, ce n’est pas le montant du prochain gros lot de Loto-Québec! C’est le nombre de transistors que contient la micropuce électronique de certains modèles d’appareils auditifs! 45 millions de transistors, logés dans un boîtier aussi minuscule!

Pourquoi en faut-il autant?

Pour que le porteur puisse profiter de la meilleure compréhension de la parole possible en toutes circonstances, l’appareil auditif doit pouvoir analyser l’environnement sonore en temps réel et sa micropuce doit être très puissante.

L’équation est très simple : plus un circuit comporte de transistors, moins il met de temps à calculer les paramètres de l’environnement sonore et à ajuster les paramètres de l’appareil auditif en temps réel pour assurer la réception optimale du signal. Le nombre de transistors influe également sur la puissance disponible pour transmettre le signal audio de droite à gauche ou dans les deux oreilles selon le besoin.

Les tâches à effectuer

Par exemple, dès que vous montez dans votre voiture, l’environnement acoustique vient de changer. L’espace est beaucoup plus restreint, il n’y a plus de vent. L’environnement sonore changera encore dès lors que vous mettrez le moteur en marche et que vous commencerez à rouler. Il changera encore à mesure que vous accélérerez, en ajoutant le bruit provenant de la radio, des essuie-glaces ou de la pluie qui tombe sur l’auto. L’appareil auditif doit, en toutes circonstances, « reconnaître » l’environnement sonore qui prévaut.

Cela dit, pour offrir un rendement maximal, l’appareil auditif ne doit pas seulement savoir « reconnaître » l’environnement sonore, il doit aussi être en mesure de« décider » des actions à prendre, sans l’intervention manuelle du porteur.

Reprenons l’exemple de l’auto : lorsqu’il analyse l’environnement sonore et détecte un changement, l’appareil auditif doit modifier le mode du programme automatique et passer au mode « Voiture ». Il doit changer le mode des microphones, s’assurer que les réducteurs de bruits fonctionnent, vérifier la réponse en fréquence et la compression de tous les canaux. Il doit faire tout cela rapidement et constamment, ce qui demande énormément de puissance!

552 millions…

Non seulement ce modèle d’appareils auditifs peut faire toutes ces opérations, mais il lui reste même assez de puissance pour retransmettre directement un appel reçu sur le téléphone cellulaire ou une chanson stockée dans un lecteur MP3! Les 45 millions de transistors font tout ceci au rythme de 552 millions d’opérations à la seconde!

La prochaine fois que vous mettrez votre appareil auditif, pensez aux chercheurs et aux développeurs qui travaillent sans arrêt pour améliorer les performances de ces petites merveilles technologiques. Imaginez ces 45 millions de transistors qui travaillent au rythme de 552 millions d’opérations par seconde, et écoutez comme la vie est belle!

Une évaluation par un audioprothésiste est requise afin de déterminer quels appareils auditifs conviennent à vos besoins.

L'auteure:

 

Dans un objectif de conformité, les termes appareils auditifs sont préférés
à ceux de prothèses auditives.